La migraine, une maladie encore mal perçue

23/05/16 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Communiqué

La Semaine de la Migraine commence ce 23 mai dans les pharmacies belges. Une récente enquête démontre que 57% des migraineux belges qualifient la maladie de gênante.

La migraine, une maladie encore mal perçue

© iStock

Une personne sur 4 pense que l'affection est "sans gravité". La Semaine de la Migraine veut en finir avec la perception négative qui entoure la migraine. La campagne vise à communiquer aux migraineux et à leur entourage des informations sur les éléments déclencheurs et les symptômes de la maladie.

Qu'est-ce que la migraine ?

Selon l'International Headache Society (IHS), un patient souffre d'une migraine quand il est sujet à au moins 5 crises de maux de tête d'une durée de 4 à 72 heures présentant au moins deux caractéristiques de la catégorie Céphalée (mal de tête pulsatile, douleur d'un seul côté de la tête, douleur modérée à sévère qui handicape les activités quotidiennes, aggravation lors d'activités physiques) et au moins une caractéristique de la catégorie Symptômes associés (nausées et/ou vomissements, hypersensibilité à la lumière et/ou au bruit). Chez certaines personnes, la migraine se produit une à deux fois par an, chez d'autres jusqu'à plusieurs fois par mois.

Crise de migraine : les différentes phases

La maladie se présente en 4 étapes :

  1. Phase prémonitoire (prodromes) : de quelques heures à un ou deux jours avant le début des maux de tête. Les migraineux se sentent irritables, abattus ou fatigués. Certains ressentent toutefois une énergie inhabituelle. D'autres ont simplement le sentiment qu'une crise de migraine va survenir.
  2. Aura: ressentie que par un quart des migraineux et pas nécessairement à chaque crise. Elle dure de 10 à 30 minutes, parfois plus longtemps. Elle affecte principalement la vision. Elle se caractérise par des taches aveugles, des scintillements ou encore des lignes brisées lumineuses ou colorées généralement d'un seul côté. L'aura peut également se caractériser par des difficultés à parler ou à trouver les mots justes.
  3. Phase de mal de tête (ictus) : dure de quelques heures à deux ou trois jours. La douleur migraineuse est souvent aiguë. Elle se déclare le plus souvent d'un côté de la tête, parfois des deux côtés. La douleur agit généralement par pulsations ou par vagues et s'intensifie au mouvement. Les patients peuvent également présenter une hypersensibilité à la lumière et au bruit.
  4. Phase de récupération : dès que le mal de tête diminue. Cette période se caractérise par une fatigue, une irritabilité et des difficultés à se concentrer. Elle peut encore durer toute une journée.

Prévenir les migraines

Les causes de la migraine ne sont pas encore totalement connues. Il existe plusieurs facteurs déclencheurs, comme les facteurs émotionnels (stress, colère, accumulation de problèmes,...), fatigue, causes hormonales (menstruation, contraception,...), manque de sommeil, alimentation spécifique (alcool, certains aliments, heure du repas décalée,...).

Voici quelques conseils pour prévenir les crises de migraine :

  1. Éviter les facteurs déclencheurs.
  2. Ecrire les informations utiles concernant les maux de tête et les crises de migraine, afin de poser un diagnostic, identifier les facteurs déclencheurs et analyser l'efficacité du traitement.
  3. Modifier son mode de vie : sommeil régulier, rythme de travail régulier, alimentation régulière, gestion du stress, exercice physique régulier.

La Semaine de la Migraine se tient du lundi 23 au samedi 28 mai dans les pharmacies belges. Cette campagne est organisée pour la quatrième année consécutive par les associations pharmaceutiques OPHACO et APB, la ligue belge contre les céphalées et GSK Consumer Healthcare.

En savoir plus sur:

Nos partenaires