La grippe continue à progresser

09/02/17 à 09:42 - Mise à jour à 09:42

Source: Belga

La première semaine de février a été marquée par une solide hausse de l'activité grippale sur l'ensemble du territoire, indique l'Institut scientifique de santé publique (ISP). L'intensité de l'épidémie reste toutefois "moyenne". Avec un délai de quelques semaines, la situation en Belgique est désormais comparable à celle de nos pays voisins.

La grippe continue à progresser

© Getty Images/iStockphoto

Entre le 30 janvier et le 5 février 2017, 889 personnes pour 100.000 habitants ont dû consulter un médecin généraliste en raison d'un syndrome grippal, contre 648 personnes pour 100.000 habitants la dernière semaine de janvier. "L'épidémie de grippe est toujours en phase ascendante et touche toutes les tranches d'âge de la population", relève l'ISP.

La semaine dernière, 32 échantillons respiratoires prélevés sur des patients ont été envoyés au laboratoire de la grippe de l'ISP par les médecins vigies, un réseau de 130 généralistes géographiquement répartis sur l'ensemble du pays. Au total, 27 échantillons étaient positifs pour le virus de la grippe, soit 84% des échantillons analysés.

Augmentation des autres affections

Outre la grippe, le nombre de consultations chez un généraliste pour d'autres affections respiratoires aiguës, telles que des sinusites, pharyngites, otites ou bronchites par exemple, a également augmenté fortement. Ce sont surtout les jeunes qui sont touchés par ces affections.

D'après les analyses réalisées par les virologues de l'ISP, la souche influenza A(H3N2) continue de circuler majoritairement sur notre territoire. Cette souche reste proche de celle incluse dans les vaccins trivalents et quadrivalents contre la grippe disponibles en Belgique

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos