La douleur chronique coûte 11,6 milliards d'euros par an

23/01/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Un quart des Belges souffre de douleur chronique et dans un cas sur dix, les anti-douleurs classiques n'ont plus aucun effet. Le coût total de la douleur chronique s'élèvait en 2010 à 11,6 milliards d'euros pour la Belgique.

La douleur chronique coûte 11,6 milliards d'euros par an

"Une enquête européenne montre qu'un quart de la population en souffre", explique Griet Brusselmans, médecin spécialisé de l'UZ Gent. "Nous pouvons extrapoler ce chiffre à notre pays. Un Belge sur quatre, c'est énorme."

Le nombre de personnes touchées ne cesse d'ailleurs d'augmenter, en raison du vieillissement de la population. "Si l'on se penche sur les cas les plus graves de douleur chronique, pour lesquels les analgésiques classiques n'aident plus, les coûts totaux s'élèvent déjà dans notre pays à 11,6 milliards d'euros", ajoute Lieven Annemans, professeur d'économie de la santé à UGent et la VUB.

Si les coûts médicaux représentent 1,6 milliard d'euros de ce total, la facture sociale s'élève elle à 10 milliards d'euros. "Ce n'est pas illogique", commente Lieven Annemans. "Plus d'un cinquième des malades ne travaillent plus. Et ceux qui travaillent encore sont plus souvent absents. La douleur chronique provoque une baisse énorme de la productivité, et une grande perte pour notre économie."

Nos partenaires