La colonne vertébrale

13/07/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Une série de vidéos sur le fonctionnement de la colonne vertébrale et les différentes pathologies de la colonne vertébrale.

La colonne vertébrale

La colonne vertébrale, ou rachis, est un empilement d'os articulés appelés vertèbres. Elle abrite la moelle épinière.

Toutes les vidéos sur le thème de la colonne vertébrale

  • Fonctionnement de la colonne vertébrale : la colonne vertébrale est un empilement d'os qui forment le squelette axial. Elle est le support du dos et abrite la moelle épinière. Chaque vertèbre s'articule avec la vertèbre sus et sous-jacente.
  • Articulations facettaires : les articulations facettaires sont les articulations mobiles de la colonne vertébrale qui relient les vertèbres les unes aux autres.
  • Scoliose : normalement, lorsqu'on regarde de derrière, la colonne semble rectiligne, mais, lorsque la " forme en S " va d'un côté à l'autre du corps, cela peut être un signe de scoliose.
  • Lombalgie : la partie inférieure de la colonne vertébrale est appelée colonne lombaire. Cette partie est la plus exposée au mal de dos, appelé lombalgie.
  • Hernie discale : un traumatisme ou une lésion dans le dos peuvent provoquer une fêlure des disques amortisseurs ou une saillie des disques intervertébraux en dehors de leurs limites normales.
  • Discopathie dégénérative : au fil du temps, le processus de vieillissement normal entraîne la dégénérescence des disques intervertébraux.
  • Infiltrations : les injections spinales peuvent être administrées en différents sites le long de la colonne vertébrale.
  • Spondylodèse : une technique de spondylodèse consiste à implanter de petits fragments d'os prélevés sur la hanche entre les vertèbres endommagées.
  • Arthrodèse lombaire : une arthrodèse lombaire est une intervention en cas de dégénération sévère des disques intervertébraux.
  • Laminectomie lombaire : une intervention chirurgicale appelée laminectomie lombaire peut soulager la pression appliquée sur le nerf lésé et la moelle épinière.
  • Sténose du canal rachidien : parfois, le canal qui contient la moelle épinière se rétrécit. Ce rétrécissement est appelé sténose.
  • Prothèse discale : des mouvements sollicitant beaucoup les disques intervertebraux peuvent entraîner l'apparition de douleurs lombaires. Il est possible de soulager ce type de douleurs grâce à une intervention chirurgicale appelée arthroplastie avec prothèse.
  • L'articulation sacro-iliaque : lorsque les ligaments s'abîment ou sont usés par l'âge, ils permettent un mouvement excessif de l'articulation sacro-iliaque qui entraîne une inflammation et un désalignement de l'articulation.
  • La chirurgie lombaire : lorsque tous les procédés conservateurs ont échoué, une chirurgie lombaire doit être envisagée. Parmi les différentes chirurgies lombaires, on peut citer les greffes osseuses, la laminectomie lombaire et la fusion lombaire.
  • Complications de la chirurgie de la colonne vertébrale : une intervention à proximité de la colonne vertébrale est une procédure délicate pouvant être associée à des complications mécaniques et biologiques de fréquence et de gravité variables.
  • Corsets lombaires et collier cervical : Les douleurs du dos peuvent être soulagées grâce à un corset lombaire ou un collier cervical. Ces traitements favorisent aussi la cicatrisation. Le point sur le corset lombaire et le collier cervical.

Nos partenaires