La cigarette électronique, une alliée pour arrêter le tabac?

11/09/13 à 10:26 - Mise à jour à 10:26

Selon une étude néo-zélandaise publiée dans The Lancet, la cigarette électronique serait relativement efficace pour arrêter le tabac ou diminuer sa consommation.

La cigarette électronique ("e-cigarette") est un dispositif permettant de délivrer de la nicotine sous forme de vapeur, plutôt qu'après combustion de tabac. Contrairement au patch et aux autres substituts du tabac, l'e-cigarette ressemble fortement à une cigarette traditionnelle et permet au fumeur de reproduire les mêmes gestes (porter l'objet à sa bouche, inspirer, expirer ce qui s'apparente à de la fumée...).

Publiée dans la revue scientifique The Lancet, une étude de l'université d'Auckland (Nouvelle-Zélande) affirme aujourd'hui que la cigarette électronique pourrait d'ailleurs constituer une aide précieuse pour les personnes désireuses de cesser de fumer. Selon ses auteurs, la cigarette électronique serait " comparable au patch à la nicotine pour aider les fumeurs à arrêter sur une période d'au moins six mois ". Elle permettrait également aux fumeurs invétérés - incapables de stopper complétement la cigarette - de moins fumer : parmi les sujets de l'étude, plus de la moitié de ceux qui ont testé l'e-cigarette ont réussi à diminuer de moitié (voire plus) leur consommation de tabac.

Reste à confirmer l'innocuité de la cigarette électronique : même si elle n'entraîne pas de combustion et ne délivre donc pas de goudron dans les poumons, plusieurs études ont souligné que la vapeur à la nicotine contenait des cancérigènes et autres produits néfastes à la santé (formol, antimoine...). Faute de recul suffisant, le débat est actuellement ouvert entre pro et anti-cigarettes électroniques. La plupart s'accordent cependant sur le fait que l'e-cigarette serait moins nocive qu'une cigarette traditionnelle, notamment parce qu'elle n'aurait pas d'impact sur la circulation sanguine, contrairement à la fumée de tabac.

Nos partenaires