La cigarette électronique, quel intérêt?

14/07/15 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Qu'on l'appelle cigarette électronique, e-cigarette ou vapoteuse, cet objet devenu courant pose pourtant une série de questions. Alors, pour ou contre la cigarette nouvelle génération?

La cigarette électronique, quel intérêt?

Comment fonctionne une e-cigarette ?

Une cigarette électronique se compose d'une batterie, d'une réserve de liquide et d'un élément chauffant. Lorsqu'on aspire sur l'embout, l'e-cigarette chauffe et produit de la vapeur. Certains modèles produisent la vapeur lorsqu'on appuie sur un bouton. Comme il n'y a pas de combustion de tabac, il n'y pas de fumée. "Le principal constituant du liquide (qui se transforme en vapeur) est le propylène glycol, une substance considérée comme sûre, précise le Dr Dinska Van Gucht, psychologue qui s'est penchée sur les effets de l'e-cigarette. "

Avec ou sans nicotine?

En Belgique, les e-cigarettes à la nicotine sont interdites, ce qui ne veut pas dire qu'on n'en trouve pas. "A faibles doses, la nicotine est à peine plus nocive que la caféine. C'est elle qui entraîne la dépendance dans une vraie cigarette, oui, mais on peut se demander s'il est si grave de dépendre d'une substance relativement peu dangereuse ? ", interroge Dinska Van Gucht.

Est-elle sans danger pour la santé ?

Les adversaires de l'e-cigarette soulignent le fait qu'on ne connaît pas encore assez ses effets sur la bouche, la gorge et les poumons. On ignore aussi quelles substances potentiellement toxiques elle contient. "Outre les effets à long terme encore incertains, on manque de précisions sur le formaldéhyde, une substance cancérigène détectée dans la vapeur produite par certains modèles d'e-cigarettes, souligne Marouschka Beckers, tabacologue. La cigarette électronique est sans doute moins toxique que la cigarette classique. Ceci dit, mieux vaut ne pas fumer du tout ! " "Oui, l'e-cigarette contient des substances nocives mais leur dosage est de 100 à 1.000 inférieur à celui d'une cigarette classique. Le bénéfice santé tient au fait que l'e-cigarette permet de réduire le nombre de vrais fumeurs", estime Dinska Van Gucht.

Aide-t-elle à arrêter de fumer ?

"L'e-cigarette n'est pas une solution pour arrêter de fumer, affirme Marouscka Beckers. Le fumeur ne se défait pas du geste et du rituel. En outre, il ignore la quantité exacte de nicotine qu'il ingère, ce qui n'est pas le cas avec un patch ou un chewing-gum. Les meilleurs moyens d'arrêter de fumer sont la thérapie et/ou les médicaments."

"L'e-cigarette est une aide précieuse, tempère Dinska Van Gucht. Pendant la première semaine d'arrêt du tabac, la nicotine permet de limiter fortement les symptômes du sevrage. Une étude affirme que 25% des fumeurs qui n'avaient pas l'intention d'arrêter et qui sont passés à l'e-cigarette ont totalement cessé de fumer au bout de neuf mois. Et 25% réussissent à diminuer leur consommation de tabac de moitié. Soit un score deux fois plus élevé qu'avec les autres moyens, tels que la thérapie et les médicaments. "

Nos partenaires