La Belgique en 7e place au niveau des soins de cardiologie

08/12/16 à 11:49 - Mise à jour à 11:47

Source: Belga

D'après l'indice "Euro Heart Index" (EHI) 2016, qui compare les soins de cardiologie dans 30 États européens, la Belgique occupe la septième place parmi les pays participant au classement, a fait savoir le Health Consumer Powerhouse, le centre qui analyse la performance des systèmes de santé nationaux européens.

La Belgique en 7e place au niveau des soins de cardiologie

© Getty Images/iStockphoto

Globalement, le mode de vie des Belges est jugé plutôt sain. "Ils disposent d'un système de santé qui garantit un accès très facile aux services de soins, bien qu'une amélioration au niveau de la coordination des procédures permettrait d'obtenir de meilleurs résultats", explique le docteur Beatriz Cebolla, directrice du projet d'établissement de l'indice EHI.

"En ce qui concerne la cardiologie, la Belgique, contrairement à plusieurs autres États européens, a recours à des médicaments génériques ainsi que peu coûteux, pour la tension artérielle et le taux de cholestérol, comme le suggèrent les normes paneuropéennes. Il est étonnant de constater que cela n'est pas le cas partout", souligne le docteur Cebolla.

Au niveau du classement, la France se place en première place, étroitement talonnée par la Norvège et la Suède. En dernière position, on retrouve Chypre. Le rapport pointe que les soins de cardiologie se seraient améliorés dans presque tous les pays concernés, mais les écarts entre les États européens menacent toutefois l'équité des soins.

"Il existe, en soins de cardiologie, un écart important entre les directives européennes relatives au traitement des patients et la manière dont est pratiquée la médecine cardiaque. Le déploiement des médicaments pour le coeur semble arbitraire et ne correspond pas aux besoins des Européens", selon le professeur Arne Bjornberg, président du HCP.

"Il est évident qu'il existe un lien entre les sommes dépensées et la qualité des résultats obtenus. Les pays riches peuvent se permettre d'hospitaliser des patients selon des critères plus larges, ce qui peut empêcher l'aggravation des pathologies", ajoute-t-elle.

L'indice EHI classe les systèmes de soins de santé cardiovasculaires de 30 Etats européens selon 31 indicateurs répartis dans quatre domaines: la prévention, les procédures, l'accès aux soins et les résultats de ces soins.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos