L'urine de chameau, utile pour soigner le cancer?

10/03/14 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

L'urine de chameau semble avoir des propriétés thérapeutiques utilisées par les nomades chameliers, notamment pour traiter des problèmes de peau, des maux de dents, des ulcères, etc. Des scientifiques d'Arabie saoudite annoncent pour leur part avoir identifié une substance curative pour le cancer.

L'urine de chameau, utile pour soigner le cancer?

© Getty Images

Cette étude, qui est dans sa phase initiale, doit toutefois encore être approuvée par la Saudi Food and Drug Authority, l'Autorité saoudienne de contrôle des aliments et des médicaments, avant que ne démarrent des études plus poussées. Depuis 2009, les médias du Moyen-Orient relayent des informations sur les supposées propriétés curatives de cette substance.

Selon ces chercheurs de la King Abdulaziz University (KAU) de Djeddah, cette substance contiendrait des macro- et des nanoparticules ainsi que différents types de métaux. Certains de ces métaux permettraient à la substance de cibler les cellules cancéreuses, même si des recherches sont en cours pour déterminer leur nature exacte.

Efficacité in vitro

"Nous avons fabriqué un médicament à base d'un produit naturel, nous en avons démontré la fiabilité et l'efficacitéin vitro (dans des éprouvettes) et in vivo sur des animaux, terminé les essais cliniques de phase I sur des volontaires sains sans relever d'effets secondaires", explique Faten Abdel-Rahman Khorshid, responsable de l'unité de culture des tissus de la KAU et chercheuse principale sur le projet.

Les chercheurs affirment également avoir réalisé un essai clinique de phase I sur des personnes porteuses de tumeurs, avec des résultats encourageants mais qui n'ont pas encore été publiés.

Michael Jewett, professeur d'urologie et spécialiste du cancer de la vessie à l'Université de Toronto, au Canada, s'est dit "impressionné" par cette étude, mais prévient qu'il faudra des éléments supplémentaires pour démontrer la capacité de cette substance à guérir un cancer.

Scepticisme

Toutefois, Edzard Ernst, professeur émérite en médecine complémentaire à l'Université d'Exeter, au Royaume-Uni, se montre beaucoup plus sceptique sur le sujet. "Rien ne prouve pour l'instant que ce nouveau traitement puisse avoir un quelconque impact sur l'histoire naturelle des cancers humains", a-t-il déclaré.

Même si Avicenne, l'un des plus grands médecins de l'époque médiévale (980-1037), préconisait l'usage de l'urine de chameau pour traiter différents maux, il reste encore à prouver qu'elle viendrait à bout de maladies graves comme le cancer. A suivre ... ou pas!



Nos partenaires