L'hypercholestérolémie familiale, une origine génétique sous-estimée

15/09/16 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Communiqué

L'association de patients Belchol a publié les résultats de son enquête en ligne sur l'hypercholestérolémie familiale. Il en ressort que l'origine génétique du cholestérol n'est pas connue de la majorité, que les jeunes se font examiner trop peu souvent, et que 83% de la population sous-estime la problématique du cholestérol en Belgique.

L'hypercholestérolémie familiale, une origine génétique sous-estimée

© Getty Images/iStockphoto

Un cholestérol présent en trop grandes quantités dans l'organisme représente un des facteurs de risque les plus importants de maladie cardiovasculaire. Pourtant, la connaissance des Belges en la matière reste fort limitée. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par une agence indépendante auprès de quelque 700 Belges que Belchol (l'Association des patients belges atteints d'hypercholestérolémie familiale) présente, à l'approche de la Journée mondiale de la HF le 24 septembre. Le sondage porte surtout sur la connaissance du cholestérol et de la HF, une affection génétique qui entrave la bonne élimination du cholestérol sanguin.

Différence notable entre les tranches d'âge

"D'après l'enquête, 83% des répondants sous-estiment la prévalence et la problématique du cholestérol dans la population belge", explique le Prof. Dr. Ernst Rietzschel, cardiologue à l'UZ Gent et cofondateur de Belchol. "Tout excès de cholestérol n'entraîne pas forcément un risque, mais lorsqu'il s'associe à d'autres facteurs aggravants comme le diabète, l'hypertension, le tabac, le manque d'exercice, une alimentation déséquilibrée, le surpoids, le stress et/ou une consommation exagérée d'alcool, la probabilité de développer des maladies cardiovasculaires devient importante et augmente d'autant plus que l'âge avance."

On constate une différence notable entre les diverses tranches d'âge : seul 30% des moins de 30 ans a déjà fait analyser son niveau de cholestérol. En revanche, lorsque l'on agglomère les autres catégories d'âge, 86% du groupe "plus de 30 ans" l'a déjà fait mesurer.

Quels sont les facteurs ?

Lorsque la question porte sur les facteurs qui influencent le taux de cholestérol, on obtient : alimentation (92%), manque d'exercice (77%), poids (67%), âge (62%), alcool (57%). Les gènes ne font pas partie du top 5 : les répondants sont même moins de 50% à considérer l'hérédité comme un facteur important. Le tabac (39%), le stress (37%) et le sexe (19%) complètent la liste.

"Les gènes jouent aussi un rôle prononcé chez chacun ! Dans quelques cas graves, un défaut génétique est transmis de génération en génération, causant des taux de cholestérol très élevés et ce, dès le plus jeune âge. C'est ce que l'on appelle l'hypercholestérolémie familiale", précise le Prof. Dr. Rietzschel. "L'importance de cette composante apparaît toutefois ignorée de la majorité des Belges. Nombreux sont d'ailleurs aussi ceux qui croient la perte de poids abaisse le taux de cholestérol alors que ce n'est pas nécessairement le cas ou seulement dans une très faible mesure".

L'hypercholestérolémie familiale, un mal dans nos gènes !

Plus de la moitié des Belges n'ont jamais entendu les termes 'hypercholestérolémie familiale'. Pourtant, près d'1 Belge sur 300 en souffre ! Au sein de cette même tranche de population, 68% ne savent même pas qu'il existe une maladie génétique impliquant un taux de cholestérol très élevé dès le plus jeune âge et ne pouvant être corrigé par une alimentation adaptée. "Lorsqu'une personne est alertée d'un excès important de cholestérol, les membres de sa famille ont alors intérêt à faire mesurer leur propre taux. En effet, la HF est une maladie héréditaire à transmission dominante. Le savoir peut aider au dépistage : il suffit de détecter une personne atteinte pour en découvrir et traiter une dizaine d'autres suite à un dépistage familial en cascade", ajoute le Prof. Dr. Descamps, endocrinologue à l'Hôpital de Jolimont et cofondateur de Belchol.

Pour plus d'informations, visitez www.belchol.be et Facebook.

(OL)

Nos partenaires