L'hamamélis pour traiter les infections nosocomiales

07/02/16 à 09:03 - Mise à jour à 09:03

Des chercheurs de l'université de Gand ont mis au point une stratégie innovante pour lutter contre les infections nosocomiales, basée sur une molécule dérivée de l'hamamélis de Virginie.

L'hamamélis pour traiter les infections nosocomiales

Sous la direction des Dr Gilles Brackman et Pr Tom Coenye, les scientifiques ont utilisé cette molécule contenant des tanins du nom issu de cette plante, l'hamamélitanine. Celle-ci serait capable d'influer sur la communication cellulaire et notamment sur une protéine en particulier. Les scientifiques ont donc agi sur le fonctionnement de cette protéine pour rendre les bactéries plus sensibles à l'antibiotique de type vancomycine. La combinaison d'hamamélitanine et de vancomycine empêcherait les bactéries de se défendre normalement contre cet antibiotique.

Les infections nosocomiales sont causées par lesstaphylocoques dorés, des bactéries qui ontdéveloppé une résistance à plusieurs antibiotiques d'usage courant, dont les pénicillines semi-synthétiques comme la méthicilline (SARM). Leur traitement est assez compliqué en raison de cette résistance. Ce type de bactéries est par ailleurs souvent présent dans les plaies infectées, parfois dues à la pose de cathéter en milieu hospitalier.

Nos partenaires