L'exotisme de la bible du vin

02/09/14 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Il fut un temps où les professionnels du vin ne juraient que par la France ou l'Italie. Depuis lors, au-delà des désormais traditionnels crus sud-américains ou californiens, les acteurs vinicoles se sont multipliés. Une nouvelle réalité que la 7e édition de l'Atlas Mondial du vin a bien compris...

L'exotisme de la bible du vin

Véritable bible des amateurs de dives bouteilles, l'Atlas mondial du vin suit avec attention l'évolution du monde vinicole depuis 1971. Pays après pays et région après région, illustré de nombreuses cartes, photos et étiquettes, l'ouvrage revient sur les caractéristiques du sol sur lesquelles poussent les vignes, les conditions d'élevage et de fabrication des crus, ainsi que leurs caractéristiques aromatiques. Quand on vous parlait de

" bible ", le terme n'est donc pas galvaudé !

Cette 7e édition, entièrement revue et mise à jour, continue à dresser un tableau de l'évolution du monde de la vigne, en tordant le cou à certaines vérités anciennes désormais dépassées (un exemple : la Provence produit aujourd'hui autre chose que les passables rosés d'il y a vingt ans !) et en introduisant les concepts de biodynamie, qui commencent à percer en Europe. Elle fait aussi de la place à de nouveaux acteurs, parfois encore méconnus de l'amateur. Outre la... Chine, l'Inde ou la Thaïlande, les auteurs du livre, Hugh Johnson et Jancis Robinson, mettent ainsi en exergue l'Océanie et la Nouvelle-Zélande, " parce que tous ceux qui goûtent aux vins néo-zélandais tombent follement amoureux de leurs arômes, étonnamment puissants et francs ". Des propos qui ont de quoi mettre l'eau (ou plutôt le vin...) à la bouche et inciter à de nouvelles découvertes !


Atlas mondial du vin, par Hugh Johnson et Jancis Robinson, éd. Flammarion, 400 pages, environ 45?.

Nos partenaires