L'exercice de l'homéopathie réservé aux médecins, dentistes et sages-femmes

18/05/14 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

À partir du 22 mai 2014, les homéopathes doivent se faire enregistrer auprès du Ministre de la Santé publique pour être autorisés à porter le titre d'homéopathe. L'exercice de l'homéopathie est exclusivement réservé aux médecins, aux dentistes et aux sages-femmes.

L'exercice de l'homéopathie réservé aux médecins, dentistes et sages-femmes

© Getty Images/iStockphoto

Depuis 2011, le SPF Santé publique se charge d'exécuter la loi Colla pour les 4 pratiques non conventionnelles: l'homéopathie, l'ostéopathie, la chiropraxie et l'acupuncture. Après 3 ans de négociations avec les facultés de médecine et les praticiens professionnels, le premier arrêté royal relatif à l'exercice de l'homéopathie vient d'être publié.

À partir du 22 mai 2014 (et avant le 12 novembre 2014), les homéopathes doivent se faire enregistrer auprès du Ministre de la Santé publique pour être autorisés à porter le titre d'homéopathe. Cet enregistrement règle l'accès au titre d'homéopathe et les patients obtiennent une garantie d'une prestation de service de qualité.

Qui est autorisé à exercer l'homéopathie?

L'exercice de l'homéopathie est exclusivement réservé aux médecins, aux dentistes et aux sages-femmes. L'homéopathe peut exercer l'homéopathie uniquement en complément de sa profession de soins de santé et dans les limites de sa compétence. Le titre d'homéopathe viendra donc toujours compléter celui de la formation de base du praticien.

L'homéopathe devra disposer d'un diplôme en homéopathie de l'enseignement universitaire ou supérieur:

  • pour un médecin, il s'agit de 400 heures de formation théorique et de 200 heures de stage auprès d'un médecin homéopathe enregistré;
  • pour un dentiste, il s'agit de 150 heures de formation théorique et de 50 heures de stage auprès d'un dentiste homéopathe enregistré;
  • pour une sage-femme, il s'agit de 50 heures de formation théorique et de 50 heures de stage auprès d'une sage-femme homéopathe enregistrée.


Des mesures transitoires sont prévues pour les praticiens agréés des soins de santé qui ne répondent pas aux conditions. Ils doivent disposer d'une formation minimale de bachelier (pour une profession des soins de santé) et suivre ou avoir suivi une formation en homéopathie à la date du 22 mai 2014. Lors de l'enregistrement, ils doivent fournir la preuve d'avoir suivi au minimum 150 heures de formation en pharmacologie non homéopathique et en examen clinique du patient.

Nos partenaires