L'épilepsie, une maladie souvent mal comprise

11/02/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

En Belgique, on estime qu'approximativement 70.000 personnes souffrent d'épilepsie. Malgré la prévalence élevée de la maladie, un grand nombre de patients épileptiques font l'objet de préjugés souvent dus à une méconnaissance de la maladie.

L'épilepsie, c'est quoi??

Cette maladie neurologique se traduit par des crises convulsives. Elles sont provoquées par une hyperexcitabilité d'un groupe de neurones. On peut parler d'épilepsie quand il y a récurrence de crises épileptiques.

Quelles sont les causes??

Elles sont multiples:

  • Chez l'enfant, elles peuvent être en rapport avec une lésion ou une infection cérébrale, une méningite, une affection héréditaire ou une complication à la naissance.
  • Chez la personne plus âgée, les principales causes sont un infarctus cérébral ou une hémorragie cérébrale, des troubles vasculaires, la maladie d'Alzheimer, le cancer ou une lésion cérébrale.
  • D'autres causes possibles sont la consommation excessive d'alcool et/ou de stupéfiants.

Dans 6 cas sur 10, la cause de la maladie n'est pas clairement identifiable.

Y a-t-il un profil type du malade??

La maladie peut toucher sans distinction les deux sexes, à tout âge. Elle est plus fréquente chez l'enfant et les plus de 50 ans

Comment la maladie est traitée ?

Certaines formes disparaissent avec l'âge ou évoluent favorablement avec un traitement. D'autres nécessitent une prise de médicaments à vie ou sont pharmaco-résistantes. Dans certains cas (5 à 10?%), une intervention chirurgicale peut être envisagée. Plus de la moitié des épileptiques mènent une vie normale, grâce à une bonne hygiène de vie et une stricte observance du traitement prescrit.

Peut-on prévenir cette maladie??

Non. Mais une éducation thérapeutique aider le patient à réduire le nombre de crises. La prise irrégulière d'un traitement, le manque de sommeil, l'alcool peuvent favoriser la survenue des crises.

Comment reconnaître une crise d'épilepsie??

Certaines personnes ont l'air hagard durant un bref instant, d'autres s'effondrent en perdant connaissance, sont prises de spasmes au niveau des membres ou voient leur corps se contracter totalement, d'autres encore perdent tout tonus musculaire. La plupart des crises ne durent que quelques secondes ou minutes.

Que faire en cas de crise ?

  • Dégagez un espace autour de la personne, ôtez les objets durs ou tranchants pouvant la blesser. Puis, laissez la crise suivre son cours naturellement.
  • Protégez la tête (avec un coussin ferme, une veste roulée en boule).
  • Desserrez les vêtements autour du cou, assurez-vous que les voies respiratoires sont dégagées.
  • Si la personne porte des lunettes, retirez-les doucement.
  • Dès que possible, tournez la personne sur le côté et vers le sol pour l'aider à respirer.
  • Rassurez la personne durant la période de confusion après la reprise de conscience. Certaines se sentent étourdies mais d'autres prennent plus de temps pour récupérer et peuvent avoir besoin de repos.
  • Notez l'heure. Il peut être important de savoir quand la crise a débuté et sa durée.

A ne pas faire !

  • Ne déplacez pas la personne durant la crise sauf si elle est en danger (ex. sur une route, dans un escalier,...)
  • N'entravez pas ses mouvements
  • Ne la soulevez pas
  • Ne mettez pas d'objet entre les dents
  • Ne donnez pas à boire
  • N'importunez pas la personne dans la période de confusion qui suit la reprise de conscience

Regardez aussi la vidéo sur l'épilepsie.

Nos partenaires