Intestin : La maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique

21/10/14 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

La maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique sont deux maladies chroniques digestives qui ont des répercussions graves sur la qualité de vie des patients.

Intestin : La maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique

La Fédération Européenne des Associations de patients atteints de Maladie de Crohn ou de Recto-colite hémorragique (EFCCA) a présenté les résultats d'une récente étude " IMPACT1".

La maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique sont deux maladies chroniques digestives graves appelées maladies inflammatoires de l'intestin (MICI), qui touchent plus de 2,2 millions de personnes en Europe et 5 millions dans le monde. Généralement, ces maladies sont maîtrisées avec des médicaments, mais leurs causes demeurent inconnues et il n'y a aucun traitement curatif.

Impact considérable

" En finir avec les MICI signifie trouver un remède et aussi en limiter les effets, supprimer l'impact social, et rendre l'espoir aux malades", explique Marco Greco, président d'EFCCA.

L'EFCCA a mené l'étude " IMPACT1" pour mesurer les effets des MICI sur la qualité de vie sociale, académique et professionnelle du malade, au niveau européen.

M. Greco y souligne des chiffres alarmants : plus de 66% des patients interrogés estiment que leur affection a un effet négatif sur leur carrière (promotion, revenu), un tiers dit que sa MICI l'empêche d'avoir des relations intimes - 22% indiquant que les MICI sont à l'origine d'une rupture. Pour 66%, leur maladie a eu une influence négative sur leur carrière, 48% disant avoir perdu au moins une fois leur job à cause de la maladie.

Les MICI peuvent survenir à tout âge. Le diagnostic se base sur un examen endoscopique de l'intestin et des biopsies des lésions pathologiques. D'autres indicateurs, tels une infection et une anémie, sont décelables dans une prise de sang.

Qu'est-ce qu'une MICI?

La maladie de Crohn et la colite ulcéreuse sont des maladies inflammatoires chroniques et non infectieuses, du système digestif. A ne pas confondre avec le syndrome de l'intestin irritable. La colite ulcéreuse se situe au niveau du côlon et/ou du rectum. La maladie de Crohn peut toucher n'importe quelle partie du tractus gastro-intestinal. Deux fois plus de patients souffrent de colite ulcéreuse que de la maladie de Crohn. Hommes et femmes sont atteints en proportions égales.

Les symptômes de ces deux maladies peuvent être : douleurs abdominales, diarrhée, vomissements, saignements rectaux, perte de poids. Et parfois, des symptômes extra-intestinaux au niveau : des yeux, des articulations, de la peau.

Le traitement ? Prise d'anti-inflammatoires ou d'immunosuppresseurs, et parfois des antibiotiques ou des biothérapies. Si les patients y réagissent peu, la chirurgie peut être nécessaire. Pour ceux ayant la colite ulcéreuse, l'entièreté du côlon est ôtée. Avec maladie de Crohn, seules les parties atteintes de l'intestin sont ôtées. Mais la maladie peut resurgir au même endroit.

Nos partenaires