Gelure

02/04/13 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Parmi les maux de l'hiver, on compte la gelure : une lésion due au froid et qui se situe aux extrémités du corps. Il est essentiel de consulter un médecin dès l'apparition d'une gelure sur la peau.

Gelure



Une exposition à des températures glaciales peut entraîner une lésion, ou gelure, des tissus des extrémités telles que les mains, les pieds, le nez et les oreilles.

Le premier stade de la gelure est appelé gelure très superficielle, qui commence lorsque la peau blanchit et devient molle au toucher. Avec une exposition prolongée au froid, une gelure superficielle peut apparaître. À ce stade, des cristaux de glace se forment dans les cellules cutanées: les couches plus profondes de la peau peuvent également être touchées.

Avec une exposition accrue au froid, les vaisseaux sanguins superficiels gèlent, réduisant le flux sanguin vers la zone exposée. L'absence de sang et les températures glaciales peuvent alors commencer à affecter les muscles sous-jacents, les tendons, les vaisseaux, les nerfs, voire l'os. Les cellules gelées se déshydratent rapidement, aggravant la lésion tissulaire.

L'étendue des lésions tissulaires permanentes va être déterminée par la durée pendant laquelle les tissus restent gelés. Certaines affections médicales et certains traitements peuvent augmenter la propension d'une personne à développer des gelures. Si vous pensez avoir une gelure, réchauffez lentement la peau à l'eau tiède. N'utilisez pas d'eau chaude ni de chaleur sèche pour réchauffer la zone, la lésion pouvant s'aggraver. Il est essentiel de consulter un médecin ou un professionnel de la santé pour traiter une gelure.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos