Formation osseuse : le sport la stimule

24/11/17 à 12:54 - Mise à jour à 12:57

Certains sports ont néanmoins un meilleur impact sur l'os. A condition de respecter trois petites règles de base.

Formation osseuse : le sport la stimule

© Getty Images/iStockphoto

Pratiquer une activité physique, c'est la première bonne résolution à prendre. Tous les sports ne se valent pas: pour être efficace, un impact sur l'os est nécessaire. Le squelette, sollicité via les muscles, les tendons et les vibrations du corps à chaque contact avec le sol, apprend à résister aux contraintes et se renforce. Plus qu'une tranquille promenade, il a besoin d'une marche active, éventuellement avec un petit sac à dos porté au-dessus des reins pour redresser le dos.

Marché nordique, danse, course à pied

Beaucoup d'activités sont faciles à pratiquer avec simplement de bonnes chaussures, voire une paire de bâtons. Chaque pas est réceptionné à une force égale à 1,5 fois le poids du corps, stimulant l'os.

La musculation, les arts martiaux, le yoga et la gymnastique douce

Ces sports renforcent la tonicité musculaire, notamment les abdominaux et les cuisses, ainsi que l'équilibre.

A éviter

Il faut juste les activités à fort risque de chute (ski...) et les sports violents, sans contre-indication formelle si la personne maîtrise le sport et adapte sa pratique.

La natation et le cyclisme

Ces sports sont moins intéressants puisque c'est l'eau ou le vélo qui portent le corps. Ils se révèlent cependant de bon compléments pour le tonus musculaire et la détente.

3 conseils pratiques

1) Choisissez des chaussures avec un bon maintien.

2) Reprenez une activité progressivement, au besoin avec un kinésithérapeute ou un éducateur sportif, à une intensité adaptée à son état de santé, et la mener toute sa vie, idéalement de 30 à 45 minutes chaque jour.

3) Dans les activités quotidiennes, profitez de toutes les occasions pour marcher et préférez les escaliers à l'ascenseur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires