Faut-il réaliser ses fantasmes ?

22/02/15 à 08:28 - Mise à jour à 08:28

Fantasmer n'est pas anodin : Savez-vous qu'il a été prouvé scientifiquement que les personnes qui ont une baisse du désir présentent également une " carence " en fantasme, en d'autre terme, les hommes et les femmes qui ont des fantasmes ont une sexualité plus épanouie !

Faut-il réaliser ses fantasmes ?

A noter que dans une relation de longue durée, le désir a souvent tendance à s'estomper. Fantasmer peut alors permettre de booster sa libido.

Vivez donc vos fantasmes, car développez cet imaginaire est bénéfique pour votre santé sexuelle !

Mais à part développer notre imaginaire, peut-on ou doit-on passer à l'acte ?

Réfléchissez...

Pourquoi vouloir réaliser ce fantasme ? Pour répondre à la demande de son partenaire, lui faire plaisir ou pour faire " comme les autres ", pour moi-même... ?

Ces questions sont essentielles car elles vont déterminer votre demande et l'impact que cette demande aura sur votre partenaire.

Réaliser ses fantasmes peut parfois être plus déstabilisant que satisfaisant.

Que faire si vous êtes en couple et que vous voulez proposer à votre partenaire de réaliser un fantasme ?

Parlez-en !Dans un climat de confiance et surtout de respect de l'autre, tout est possible. Par contre si votre partenaire ne partage absolument pas votre fantasme, il faudra accepter que ce fantasme reste au niveau de votre imaginaire et ne se produise pas dans la réalité.

Vouloir partager ses fantasmes n'est pas sans risque, vous dévoilez votre sphère intime et éveiller peut-être chez l'autre des inquiétudes. La communication dans votre couple est primordiale ! Osez dire votre gêne, votre dégoût ou votre curiosité. Il faut sentir ou pas dans le regard de l'autre, dans son comportement si vous pouvez aller plus loin ou pas. Tout est échange...

Si vous envisagez concrètement de passer à l'acte, il est important de mettre des règles, de définir le lieu, les modalités, et les limites de chacun et de les respecter !

Il faut être donc être attentif à l'autre avant, pendant et après la réalisation du fantasme. Echangez vos impressions, partagez vos inquiétudes ...

Mais de quels types de fantasme parle-t-on ?

Il existe des fantasmes "light ", cela peut-être par exemple, l'envie de faire l'amour dans un endroit précis, avce une ambiance précise, dans des positions différentes, avec des accessoires....

D'autres fantasmes plus "hard " : le triolisme, l'échangisme par exemple sont aussi des pratiques qui existent et qui s'affichent de plus en plus dans notre société. Cette pratique n'est pas sans risque pour le couple. Pourquoi ? Une tierce personne intervient dans la relation de couple, et peut dès lors susciter de la jalousie chez votre amoureux, car il vous voit prendre du plaisir avec une autre personne que lui ! Même si le couple se sent prêt, ressent de l'excitation rien qu'à penser à ce fantasme, le passage à l'acte est tout autre et peut bousculer les deux partenaires. Un couple qui voudrait à tout prix réaliser ce genre de fantasme doit être bien préparé (règles, limites) et chacun doit pouvoir exprimer son malaise (s'il existe) avant, pendant et après l'acte.

En résumé, ce qu'il faut retenir

  • Pourquoi ai-je vraiment envie de réaliser un fantasme ?
  • Connaissant mon partenaire, serait-il capable d'entendre mes envies ?
  • Si acceptation, partagez vos impressions, vos inquiétudes, vos questions
  • Si passage à l'acte, préparez ensemble, définissez vos limites, vos règles,...
  • Si non acceptation, laissez alors votre imaginaire vagabonder, et discutez d'autres fantasmes acceptables pour les deux personnes
  • Si vous avez réalisé votre fantasme : discutez-en, ne laissez pas des expériences négatives sans en parler, partagez vos sentiments, vos peurs, votre déception,...mais si c'est une chouette expérience, nourrissez votre imaginaire, partagez vos émotions et votre joie !

En collaboration avec:

Faut-il réaliser ses fantasmes ?

Nos partenaires