Faire baisser son taux de cholestérol sans médicaments

10/06/15 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Les patients qui présentent un taux de cholestérol élevé ne doivent pas systématiquement se tourner vers une médication. Ils peuvent prendre une série de mesures qui limiteront, voire qui diminueront ce taux. Voici quelques pistes.

Faire baisser son taux de cholestérol sans médicaments

Une alimentation saine

L'alimentation est reponsable de 15 à 20 % de notre taux de cholestérol. La majeure partie est donc synthétisée par le foie. Or, là, nous n'avons hélas aucune influence. Adapter son alimentation permet donc de réduire son taux de cholestérol de 15 à 20 % maximum. Cela suffit en cas de léger excès de cholestérol LDL.

Comment ? Abusez de tous les aliments bons pour le coeur. Attention, cela ne veut pas dire adopter un régime pauvre en calories. Réduire le cholestérol dans l'alimentation n'a pas pour but de perdre du poids mais simplement de limiter les mauvaises graisses, donc le cholestérol.

Conseils :

1. Consommez de bonnes graisses (acides gras végétaux mono- ou polyinsaturés) comme l'huile d'olive, de soja, de tournesol, de lin...

2. Limitez les aliments riches en cholestérol comme les abats, les oeufs (max. 2 par semaine), certains coquillages et crustacés.

3. Mangez plus de fibres : légumineuses, céréales complètes, pommes de terre, légumes, flocons d'avoine...

4. Privilégiez les viandes maigres (poulet, veau, dinde, porc...).

5. Inscrivez deux poissons à vos menus hebdomadaires : 1 poisson gras, 1 poisson maigre.

6. Mangez du soja, pauvre en cholestérol et d'origine végétale.

Faire régulièrement de l'exercice

Les activités sportives ont un impact positif sur le cholestérol LDL et augmentent le " bon " cholestérol HDL. Mieux vaut opter pour des sports d'endurance : une demi-heure quotidienne de marche rapide, de jogging, de natation, de danse, de vélo... Le sport agit comme un puissant anti-inflammatoire. C'est une excellente façon d'entretenir les mécanismes de guérison et les facultés de récupération du corps, ce qui, par voie de conséquence, est excellent pour le coeur et les artères.

Arrêter de fumer

La cigarette est un véritable poison, ce n'est plus à démontrer. Fumer crée aussi du LDL oxydé, une forme redoutable de cholestérol qui accélère le processus d'artériosclérose.

Perdre du ventre

Le taux de " bon " cholestérol HDL des personnes en surpoids fond comme neige au soleil alors que leur taux de graisses sanguines grimpe en flèche, ce qui perturbe le bon équilibre entre cholestérol HDL et LDL. La graisse localisée au niveau du ventre est particulièment néfaste, parce qu'elle augmente le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires. On a d'ailleurs récemment pu démontrer que que cet amas de graisse agit comme un " organe " et est capable de réveiller de nombreux processus inflammatoires.

Nos partenaires