Endométriose

01/11/12 à 16:51 - Mise à jour à 16:51

L'endométriose est une affection dans laquelle les cellules endométriales se fixent à des tissus entourant l'utérus, comme les trompes de Fallope, les ovaires, le gros intestin ou l'intestin grêle.

Endométriose



L'endométriose est une affection de l'appareil génital féminin. L'utérus se compose de trois couches: le paramètre (couche externe), le myomètre (muscle ou couche médiane) et l'endomètre (couche interne).

Chaque mois, au cours du cycle menstruel, l'endomètre grossit et s'épaissit pour préparer une éventuelle nidation d'un ovule fécondé. Lorsque l'épaississement de l'endomètre est terminé, un ovule est libéré par les ovaires. Si cet ovule est fécondé, il se fixe à l'endomètre épaissi. Toutefois, en l'absence de fécondation, la couche superficielle de l'endomètre se décolle et est éliminée dans le cadre du cycle menstruel normal. L'endométriose est une affection dans laquelle les cellules endométriales se fixent à des tissus entourant l'utérus, comme les trompes de Fallope, les ovaires, le gros intestin ou l'intestin grêle.

Pendant la phase du cycle menstruel dans laquelle la couche endométriale s'épaissit, les cellules situées à l'extérieur de l'utérus se développent également. Lors de l'ovulation et en l'absence de fécondation, les cellules endométriales présentes à l'intérieur et à l'extérieur de l'utérus sont éliminées, provoquant un saignement, des crampes intenses et des douleurs. L'endométriose peut également avoir une incidence sur la fertilité de la femme. Un médecin peut poser un diagnostic correct et traiter cette affection.

Nos partenaires