En 2025, les hommes et les femmes seront égaux face au cancer

15/12/15 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Cancer, cancer. Qui est le prochain ? Stromae s'interroge. La Fondation belge Registre du Cancer lui répond. En 2025, le risque de développer un cancer sera presque aussi élevé pour les femmes que pour les hommes.

En 2025, les hommes et les femmes seront égaux face au cancer

En 2013, 65.487 nouveaux diagnostics de cancer ont été posés : 34.542 chez les hommes (53%) et 30.945 chez les femmes (47%). En 2025, 12.000 nouveaux cas de plus qu'en 2013 seront enregistrés, soit un total de 78.000. Les hommes seront touchés en raison de tumeurs dues au vieillissement et à la croissance démographique, tandis que chez les femmes, une augmentation supplémentaire est attendue en raison de l'augmentation des comportements tabagiques. Le Registre du Cancer s'attend à ce que le nombre de femmes malades continue à se rapprocher de celui des hommes, surtout suite à la hausse des tumeurs liées au tabac (tumeurs pulmonaires et de la sphère ORL) alors que chez les hommes, on constatera plutôt une diminution de ce type de cancers et de ceux de la prostate.

On risque moins de mourir d'un cancer ?

Mais restons positifs : le risque de mourir d'un cancer diminue quand même d'année en année. Ce risque diminue toutefois trois fois plus vite chez les hommes (-1,6% par an) que chez les femmes (-0,5% par an). De plus, les chances de survie après un diagnostic de cancer ont augmenté ces dernières années. En comparant les périodes de 1999-2003 et de 2009-2013 pour la Flandre, la survie à 5 ans a augmenté de 5% chez les hommes et de 3% chez les femmes. Pourquoi ? Le diagnostic d'un cancer est plus rapidement posé grâce aux techniques d'imagerie médicale plus performantes et les programmes de dépistage semblent également avoir fait leurs preuves. Les traitements se sont aussi améliorés : des techniques chirurgicales moins invasives, des traitements de radiothérapie optimalisés, de nouveaux agents de chimiothérapie... Enfin, de plus en plus d'études sont menées pour parfaire la connaissance des caractéristiques des tumeurs, permettant ainsi de réaliser un traitement plus ciblé et personnalisé. De quoi garder espoir ...

Nos partenaires