En 2014, moins d'absents au travail pour cause de maladie

21/03/15 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

En 2014, les salariés belges ont été moins souvent absents pour cause de maladie. En revanche, la durée moyenne de ces absences ne cesse d'augmenter au fil des ans, selon des chiffres publiés par le secrétariat social Securex.

En 2014, moins d'absents au travail pour cause de maladie

Chaque jour, six travailleurs sur cent n'assurent pas leurs activités professionnelles pour cause de maladie ou d'accident privé. Ce constat ressort de l'étude annuelle menée par le prestataire de services RH dans le secteur privé. Il se base sur les données de l'absentéisme enregistrées par plus de 25.000 employeurs pour 250.000 travailleurs. En huit ans, le nombre de certificats pour maladie par travailleur a atteint son niveau le plus bas, note Securex. Par rapport à 2013, la fréquence des absences pour cause de maladie a baissé de 8%. Ainsi, en 2014, les salariés se sont, en moyenne, absentés 1,01 fois parce qu'ils étaient malades ou qu'ils étaient victimes d'un accident privé. Le record avait été enregistré en 2009 lorsque les travailleurs avaient été absents 1,18 fois pour les mêmes raisons. Par ailleurs, 51 travailleurs sur 100 ont été absents pendant au moins un jour l'année dernière, alors qu'une progression permanente était enregistrée lors des dernières années.

Des absences plus longues

Si de moins en moins de travailleurs sont absents pour cause de maladie, la durée des certificats continue d'augmenter. Et ce phénomène pourrait encore s'intensifier, selon Securex. Les taux d'absentéisme pour maladie de courte durée (moins d'un mois) et de longue durée (plus d'un an), respectivement de 2,04 % et 2,32 %, sont restés stables en 2014. En revanche, le taux d'absentéisme pour maladie de durée moyenne a connu une augmentation considérable, en passant de 1,86 % en 2013 à 1,94 % en 2014. Malgré cette augmentation, le taux d'absentéisme total pour maladie semble se stabiliser dans le secteur privé belge, après une augmentation quasi structurelle depuis 2001. Mais la durée moyenne des absences ne cesse de croître (+9% par rapport à 2013).En 2014, une absence pour maladie a duré en moyenne15,35 jours ouvrables, contre 14,05 en 2013.En 2014, une absence pour maladie a duré en moyenne 15,35 jours ouvrables, contre 14,05 en 2013.

Grippe, présentéisme et télétravail

Selon Securex, l'épidémie de grippe qui a frappé la Belgique en 2014 était inhabituellement brève et pourrait expliquer l'évolution des absences courtes et fréquentes durant le premier semestre de 2014. La fréquence des absences a essentiellement diminué au premier trimestre de 2014, de 16 % par rapport à 2013. Par ailleurs, le fait que des salariés vont travailler alors qu'ils sont malades peut aussi justifier cette tendance à la baisse. Le télétravail semble également avoir incité le travailleur - principalement les managers, les chefs d'entreprise, les professions artistiques et intellectuelles - à accomplir son boulot même en étant malade.

Moins de malades dans les petites entreprises

De manière générale, les secteurs qui présentent un faible nombre de notifications de maladie par travailleur comptent plus d'hommes que de femmes. On note en outre que plus l'entreprise est petite, moins les travailleurs sont malades.

Nos partenaires