Eh bien ! Sautez maintenant !

15/09/15 à 08:25 - Mise à jour à 08:25

Passé un certain âge, les os s'effritent naturellement. Pour y remédier, voilà qu'une nouvelle étude britannique conseille aux personnes de 65 ans et + de sautiller deux minutes par jour !

 Eh bien ! Sautez maintenant !

Cet exercice facile et rapide à pratiquer chez soi permettrait de renforcer les os des hanches des personnes plus âgées et éviter ainsi les risques de fractures en cas de chute. Selon les résultats, la densité osseuse des participants a augmenté, réduisant de la sorte les risques d'ostéoporose. Cette maladie, qui évolue généralement sans symptôme, se caractérise par une diminution de la masse osseuse et une perte de résistance des os. Elle entraîne souvent des fractures, principalement de la hanche.

Une densité osseuse renforcée

Pour les besoins de leurs recherches, des scientifiques du National Center for Sport and Exercice Medicine de l'Université de Loughborough, ont fait appel à 34 hommes âgés de 65 à 80 ans. Ils ont été répartis en deux groupes : le premier devait pratiquer des petits sauts quotidiens pendant deux minutes, sans pour autant modifier ses habitudes de vie et son régime alimentaire, tandis que le deuxième groupe constituait le groupe contrôle. Un tomodensitomètre, un appareil utilisant les rayons X pour mesurer la densité osseuse de la hanche, de la colonne vertébrale et du fémur a été utilisé. Au bout d'un an de sautillements, les participants ont montré une densité osseuse plus élevée que ceux appartenant au groupe témoin. Les chercheurs ont constaté des augmentations allant jusqu'à 7% de la masse osseuse de la couche périphérique de l'os. Le tissu formant la partie poreuse de l'os avait lui aussi augmenté. Cette amélioration a surtout été remarquée dans les parties des os sujettes aux fractures.

A son rythme et prudemment !

Cette nouvelle étude pourrait contribuer à la prévention et à la prise en charge de l'ostéoporose chez les personnes à risque. En Belgique, 3% des hommes et 15% des femmes âgés de 65 ans sont concernés par l'ostéoporose, fortuitement découverte lors d'une fracture. Les petits sauts doivent toutefois être pratiqués progressivement et avec prudence. On ne vous demande donc pas de faire des salto dans le trampoline de vos (petits-)enfants !

Nos partenaires