Effacer un tatouage sans cicatrice

08/09/16 à 11:01 - Mise à jour à 11:00

Un tatouage, c'est pour la vie... jusqu'à ce qu'on le regrette. Aujourd'hui, avec les dernières générations de laser, la peau peut retrouver son aspect original.

Effacer un tatouage sans cicatrice

© Getty Images/iStockphoto

Avant, les tatouages étaient l'apanage des vieux loups de mer et des motards endurcis. Et les tatoués repentis ne pouvaient s'en remettre qu'à des techniques comme la cautérisation, l'excision ou l'abrasion. "Mais elles endommageaient la peau, souligne le Dr Serge Coopman, dermatologue et spécialiste de la chirurgie au laser. Les nouveaux traitements laser permettent désormais d'effacer les tatouages de manière esthétique. Ces lasers sont basés sur la photothermolyse sélective, une technique utilisée pour ôter les tatouages cosmétiques, les taches de vin ou de pigmentation et la couperose. Ils émettent des impulsions lumineuses très brèves qui sont absorbées par l'encre. Les cellules pigmentées éclatent avant d'être éliminées naturellement.

Le traitement s'étale sur plusieurs séances, espacées d'environ deux mois. Il n'est pas plus douloureux que le tatouage et ne dure que quelques minutes, selon la taille de la surface à traiter. Après chaque séance, on applique une crème antiseptique pendant quelques jours et c'est tout !"

Une question de couleur et de taille

Les tatouages ne s'effacent pas tous aussi facilement. "Les petits tatouages d'amateur peuvent s'effacer en quelques séances. Les dessins professionnels de plus grande taille nécessitent un traitement de longue durée, parfois jusqu'à un an. Il est facile de venir à bout des teintes foncées, même si le tatouage date de plusieurs années. En revanche, les lasers ne sont pas très efficaces sur le jaune, l'orange, le turquoise ou le violet. Ils fonctionnent mieux sur les peaux claires que sur les peaux foncées. Dans tous les cas, il faut rester à l'écart du soleil pendant quelques mois avant et après le traitement. Enfin, plus le tatouage est éloigné du visage, plus il est difficile à effacer."

Le Pico-Laser, efficace mais cher

"Il faut aussi se méfier des lasers utilisés hors du circuit médical car ils peuvent endommager la peau. Je déconseille aussi les crèmes à effacer les tatouages. De nouvelles techniques font leur apparition. Le Pico-Laser, par exemple, est plus puissant, ce qui permet de réduire le nombre de séances et de mieux traiter les tatouages complexes. Mais ce type de traitement est beaucoup plus cher."

En savoir plus sur:

Nos partenaires