Du quinoa belge dans nos assiettes

05/01/15 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Vous êtes plutôt veggie et vous préférez les produits locaux ? Bonne nouvelle : du quinoa 100% belge est désormais en vente dans notre plat pays ! La graine sacrée des Incas a été cultivée à Rhisnes, dans le Namurois.

Du quinoa belge dans nos assiettes

Treize hectares de quinoa avaient été semés au printemps dernier et près de 30 tonnes ont été récoltées en septembre. Aujourd'hui commercialisé en primeur dans les magasins bio et coopératifs Färm, le quinoa belge devrait bientôt être disponible dans d'autres magasins bio.

Principalement cultivé en Amérique du Sud depuis des millénaires, le quinoa ressemble à une céréale, se consomme comme une céréale, mais n'est pas une céréale ! Il appartient à la famille des Chénopodiacées, celle qui réunit les betteraves, les b(l)ettes et les épinards. Sa graine, que l'on consomme, est recouverte de saponine - une résine amère qui éloigne naturellement les oiseaux. Elle ne doit donc pas être traitée pour être cultivée.

Sans gluten

Le quinoa est en train de gagner ses lettres de noblesse auprès des agriculteurs bio et prend une place de plus en plus importante à côté des pâtes, riz et autre semoule, notamment parce qu'il est certifié sans gluten.

Ce premier quinoa belge a vu le jour grâce à une collaboration établie entre le label gemboutois 'Graine de Curieux', créé par trois agronomes belges, et les magasins Färm qui ont préfinancé 10% de la récolte. Ce partenariat garantit en outre la traçabilité du produit.

Multiples qualités

Les bienfaits du quinoa sont multiples: il contient notamment des acides aminés, des protéines, des vitamines et des minéraux. Habituellement cultivée dans les pays d'Amérique du Sud - Bolivie, Chili, Pérou - la graine présente une multitude de variétés. La variété belge a été sélectionnée par une université néerlandaise et adaptée à l'Europe. Actuellement, l'offre ne parvient pas à satisfaire la demande, notamment depuis l'intérêt croissant pour le quinoa en 2013, sacrée année internationale du quinoa par l'ONU. Une dizaine de milliers de tonnes a ainsi été importée en Europe cette année-là. Le problème qui en découle est que les populations andines, qui consomment le quinoa comme nous consommons la pomme de terre, n'ont plus accès à cette alimentation en raison de la demande en hausse. L'avantage avec cette filière belge est de pouvoir offrir un aliment bio, de qualité et éthique.

Nos partenaires