Des ifs pour lutter contre le cancer

17/06/14 à 08:45 - Mise à jour à 08:45

Si votre jardin est orné d'ifs, vous pouvez contribuer à la lutte contre certains cancers. Une substance contenue dans ce conifère entre en effet dans la composition de médicaments anticancéreux. Vous avez jusqu'au 31 août pour tailler votre haie et apporter vos déchets dans un parc à conteneurs.

Des ifs pour lutter contre le cancer

© Getty Images/iStockphoto

Toutes les communes ne participent pas à cette action pourtant simplissime. Seules les intercommunales wallonnes BEP (Namur), IBW (Brabant wallon) et Intradel (Liège) récolteront les tailles d'ifs dans les parcs à conteneurs. Vous trouverez la liste des communes associées à cette démarche sur le site www.coupercourtaucancer.com. En invitant le particulier à poser un geste citoyen, elles évitent ainsi le simple compostage de cette plante qui peut sauver des vies.

Précieuse baccatine

Les aiguilles de l'if commun, scientifiquement dénommé Taxus baccata, contiennent de la baccatine, une substance entrant dans la composition de médicaments prescrits pour lutter notamment contre le cancer de l'utérus, du sein et de la prostate. Les déchets de taille d'une haie de 2 mètres de haut et de 50 mètres de long livrent suffisamment de matière première pour une chimiothérapie, soit le traitement d'un patient.

Modalités

Cette initiative émane de l'association Couper court au cancer. Les particuliers qui donneront leurs déchets de taille à un parc à conteneurs devront s'assurer qu'ils ne sont pas mélangés à de la terre, des mauvaises herbes ou des feuilles. Les rameaux doivent également être déposés au plus tard 36 heures après la taille. Secs ou jaunis, ils fourniront de la baccatine qui ne pourra plus être récupérée à des fins thérapeutiques. Il est par ailleurs inutile de faire don des grosses branches, la substance intéressante se trouvant principalement dans les aiguilles des jeunes rameaux. Dès le dépôt dans les parcs à conteneurs, les déchets seront placés dans des sacs spéciaux destinés au pépiniériste Van Hulle. Etabli en Flandre, il aide déjà l'industrie pharmaceutique en lui fournissant des rameaux d'ifs. Grâce à ce partenariat, chaque mètre cube de déchets de taille collectés rapporte en outre 50 euros. Les communes et les intercommunales choisissent elles-mêmes la destination de l'argent, à condition qu'il soit versé à une organisation qui lutte contre le cancer.

Bien couper

Pour la taille, il est conseillé d'utiliser une bâche ou un drap pour recueillir les déchets afin de pouvoir fournir un produit aussi propre que possible. En outre, seules les jeunes pousses d'un an (des branches jusqu'à 30 centimètres de longueur et 1 centimètre de diamètre) contiennent la précieuse baccatine. Il est donc important que les pousses collectées proviennent de haies taillées chaque année.

Toxicité

Si l'if a des propriétés thérapeutiques prouvées, il est toutefois déconseillé d'ingérer directement ses feuilles et son écorce. Au naturel, ce conifère reste très toxique, pouvant entraîner des troubles cardiaques. Le Taxus baccata est un arbre indigène, mais la plante est devenue rare à l'état sauvage. Elle est persistante et peu sensible aux maladies. Elle est appréciée comme plante décorative, en solitaire ou en groupes. Dans les plates-bandes, elle fait ressortir les autres végétaux. L'if est un arbuste ou un arbre sempervirent dont la croissance est relativement lente. Il peut atteindre jusqu'à 15 mètres de haut si on ne le taille pas.

Nos partenaires