Dépistage du cancer du côlon : pourquoi tous les 55+ ne reçoivent pas un test de selles gratuit ?

01/12/17 à 12:23 - Mise à jour à 03/12/17 à 10:09

Toute personne entre 55 et 74 ans devrait régulièrement faire un dépistage du cancer colorectal. Mais aujourd'hui, le programme de dépistage de la population n'envoie pas l'invitation pour un test de selles à tout le monde. Ce n'est pas un hasard.

Dépistage du cancer du côlon : pourquoi tous les 55+ ne reçoivent pas un test de selles gratuit ?

© Getty Images/iStockphoto

Le programme de dépistage du cancer du côlon s'effectue aujourd'hui en fonction de la Région où vous habitez. En Wallonie et à Bruxelles, le dépistage s'adresse aux personnes de 50 à 74 ans. Elles peuvent s'adresser à cet égard à leur médecin de famille. En Flandre, les personnes entre 55 et 74 ans reçoivent tous les deux ans une invitation dans la boîte aux lettres à réaliser un test de selles et envoyer celui-ci à un labo gratuitement. Or, toutes les personnes de cette catégorie d'âge ne reçoivent pas une telle invitation dans leur boîte. Celui qui a déjà fait dépister ses selles au cours des deux années écoulées pour une autre raison, ou celui qui a subi une coloscopie au cours des dix dernières années, n'est temporairement pas concerné. En conséquence, votre partenaire pourrait très bien recevoir une invitation à un tel test et vous pas.

Débat

Le docteur Luc Colemont, l'instigateur du groupe d'action Stop Cancer Côlon, explique : "Il y a bien sûr des discussions concernant ces délais de 2 et 10 ans. L'Union européenne recommande un dépistage à partir de 50 ans. Dans certains pays, le programme de dépistage préventif commence déjà auprès des 45+, et dans notre pays , il y a aussi des entreprises qui prennent elles-mêmes l'initiative d'offrir un test de selles à leurs employés, de la même manière que pour le vaccin contre la grippe.

Les personnes qui n'ont pas reçu d'invitation, mais qui se posent tout de même des questions ou constatent même des symptômes, devraient assurément consulter leur médecin généraliste et demander un tel test. Le dépistage précoce est d'une importance cruciale pour le cancer colorectal. En cas de traitement à un stade précoce, les patients guérissent dans une proportion allant jusqu'à 95%. Un polype dans l'intestin prend en effet en moyenne 8 à 10 ans pour évoluer vers une tumeur maligne."

Test iRSOS

Le programme de dépistage du cancer colorectal utilise un test de recherche de sang occulte (ou non visible à l'oeil nu) dans les selles (RSOS) . Ce test iRSOS - dit Hémoccult et par ailleurs surnommé test mascara à cause de la petite brosse qui y fait penser - est actuellement le plus approprié pour la détection précoce du cancer du côlon. Chacun de nous peut aisément faire le prélèvement d'échantillon à la maison en passant plusieurs fois avec la petite brosse à travers les selles et en la remettant ensuite dans le flacon avant de l'envoyer gratuitement au labo. Dans les deux semaines qui suivent, vous recevez le résultat, également envoyé à votre médecin généraliste.

Nos partenaires