De l'importance du bon son dans une activité

19/09/14 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Le juste bruit peut-il améliorer la productivité, le bien-être et la santé ? En Grande-Bretagne, des voix de plus en plus nombreuses plaident en ce sens. Le célèbre quotidien de qualité The Times a même installé dans ses locaux une machine sonore qui reproduit le son des bonnes vieilles machines à écrire, afin de booster la productivité des journalistes.

De l'importance du bon son dans une activité

Ce son typique et roulant va crescendo dans la "newsroom". A mesure qu'approche le moment crucial du bouclage, le rythme s'accélère histoire de stimuler les troupes. Reste à voir si, à terme, cette riche idée portera ses fruits. Mais l'honorable Times de Londres n'est pas seul à avoir découvert tout l'intérêt du bon bruit.
Les sons nous influencent de bien des façons. La plupart du temps nous n'en sommes (quasi) pas conscients mais le bruit a un impact physique : il influence notre pouls, notre respiration et la production hormonale. Au plan psychologique, il modifie l'humeur et les émotions. Cognitivement, on peut mesurer les effets du bruit sur l'activité cérébrale. Dès que nous sommes confrontés à des sons désagréables, nous tâchons - dans la mesure du possible - de nous en éloigner et de poursuivre notre activité ailleurs. Les sons parasites sapent la productivité. Cela a été démontré dans divers environnements professionnels.

Persévérance

Pour faire l'expérience d'un impact positif du bruit, il faut sélectionner les sons justes en fonction de telle ou telle activité. Si vous devez vous atteler à un travail monotone, mettez une musique que vous aimez et que vous écouterez vraiment. De cette manière, vous serez capable de travailler plus longtemps. En revanche, un travail intellectuel qui exige plus de concentration s'accommodera mieux d'une musique de fond.
Servez-vous du style musical comme d'un fil rouge illustrant ce que vous faites. Les rythmes lents sont relaxants, les musiques up tempo et rapides, donnent du peps et se prêtent bien aux tâches physiques, comme faire le ménage. Les bruitages plus vagues, le bruissement d'une chute d'eau par exemple, conviennent au travail administratif. Les sons réputés être de loin les plus gênants ou ceux qui déconcentrent le plus sont les bavardages et les conversations téléphoniques de tierces personnes et toutes les alarmes sonores.

Nos partenaires