Compléments alimentaires: attention aux teneurs en nutriments

27/03/18 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Belga

Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) fait le point sur les compléments alimentaires et met en exergue que la teneur en nutriments autorisée de ces compléments se situe dans un certain nombre de cas "bien au-delà des besoins nutritionnels". Par ailleurs, le CSS estime qu'il y a un problème de "consommation effrénée due à une publicité peu contrôlée et un accès tout à fait libre sur le marché".

Compléments alimentaires: attention aux teneurs en nutriments

© Getty Images/iStockphoto

Les compléments alimentaires ont pour but de compléter l'alimentation lorsqu'elle n'apporte pas les quantités suffisantes de nutriments nécessaires à une bonne santé.

Le texte législatif en vigueur en Belgique fixe des limites maximales de nutriments basées sur l'absence de toxicité, conformément aux dispositions européennes. Mais, selon le CSS, celles-ci ne prennent pas en compte les besoins réels de la population. Les compléments alimentaires présentant régulièrement des doses trop élevées par rapport aux besoins des gens. Or, aucune plus-value ne peut être tirée de produits surdosés, dit le CSS.

Le Conseil Supérieur de la Santé cite en exemple le fer -qu'il est rarement utile de prendre en dose médicamenteuse-, l'iode -moins nécessaire qu'auparavant-, la vitamine C -précieuse et à ne pas galvauder- ou encore le chrome, dont le rôle biologique est mis en cause.

Nos partenaires