Comment reconnaître un cancer du cou et de la tête ?

03/10/15 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Les cancers de la tête et du cou sont des maladies assez fréquentes, mais qui ne sont détectées qu'à un stade avancé. Face à ce constat, la Société européenne de la tête et du cou (EHNS) souhaite sensibiliser la population en mettent l'accent sur les symptômes et les facteurs à risque.

Comment reconnaître un cancer du cou et de la tête ?

On parle assez peu des cancers de la tête et du cou, c'est-à-dire ceux touchant la bouche, la cavité nasale, le pharynx ou le larynx. Ils ne sont pas aussi connus que ceux du sein et de la prostate, mais ils occupent quand même la 5e place en terme d'incidence. Ils touchent principalement les hommes et les femmes âgés de plus de 60 ans. Grâce à une détection précoce de la maladie et à un traitement adapté, le taux de survie des patients augmente de 80 à 90%, mais il est encore rare de déceler l'affection à un stade précoce. L'EHNS veut attirer l'attention sur ces types de cancer afin de procéder à des diagnostics précoces.

1 pour 3

Les cancers du cou et de la tête font référence à des tumeurs qui prennent place dans la muqueuse des voies respiratoires et digestives supérieures. Neuf de ces cancers sur dix se manifestent au niveau du pharynx, de la bouche ou du larynx. Dix autres pour cent se situent dans la cavité nasale, les sinus et les glandes salivaires. Au début de la maladie, peu de symptômes apparaissent. Ceux qui se manifestent peuvent être décelés à l'occasion d'autres maladies. Par conséquent, peu de patients feront la démarche de consulter un spécialiste. Pour diagnostiquer ce type de cancers plus rapidement, des médecins ont mis au point le concept de 1 pour 3: un symptôme qui se manifeste pendant trois semaines. Si vous notez l'un de ces symptômes pendant plus de trois semaines sans aucune amélioration, il est urgent de consulter un médecin.

Les symptômes

1. Une langue douloureuse avec des plaies ou des aphtes dans la bouche, ainsi que des taches rouges ou blanches

2. Une déglution douloureuse ou malaisée

3. Une voix rauque persistante

4. Un nez bouché ou des saignements

5. Des ganglions ou un gonflement dans le cou

Les facteurs à risque

Le tabac et l'alcool sont les facteurs à risque principaux des cancers de la tête et du cou. Une affection latente de la gorge par le Papilloma virus humain (HPV) représente un facteur à risque récemment identifié. Les hommes qui consomment plus de trois verres d'alcool par jour (plus de deux pour les femmes), combinés au tabac, ont davantage de risques. Le tabagisme passif semble être un facteur à risque non négligeable.

Nos partenaires