Comment combattre la sensation de bouche sèche ?

02/08/17 à 08:36 - Mise à jour à 08:37

L'insuffisance de salive est à la base de cette sensation de bouche sèche. Elle se manifeste par une difficulté à avaler, voire à parler, une mauvaise haleine ou une langue pâteuse. Mais que faire ?

Comment combattre la sensation de bouche sèche ?

© Getty Images/iStockphoto

Souvent, l'intérieur de la bouche devient écarlate, semble être en feu, tout comme la commissure des lèvres. Malheureusement très courant, le manque de salive n'en est pas moins un problème. En effet, l'être humain en produit entre 0,5l et 1,5l par jour et chaque millilitre de ce liquide est indispensable à l'hygiène buccale et dentaire.

La salive constitue un lubrifiant essentiel pour la parole. Et permet aussi de mastiquer et d'avaler. En l'absence de salive, champignons et caries prolifèrent. Heureusement, des solutions existent pour pallier ce manque.

Les solutions maison

Pour lutter contre la sécheresse buccale, le moyen le plus simple est de boire ou de se rincer la bouche.

Boire, sans attendre d'avoir soif, de petites quantités d'eau fraiche, de jus de fruit, de tisane... en évitant thé, café et alcool.

Il faut aussi arrêter de fumer.

Pour stimuler la production de salive, il est bon de croquer dans des fruits frais comme la pomme, l'ananas ou le melon, de sucer des bonbons sans sucre et de mâcher des chewing-gums (sans sucre, toujours). Attention: l'ananas, le citron et les autres produits acides sont à proscrire en cas d'aphtes. Tout comme les aliments irritants: la moutarde, la vinaigrette, le piment, etc.

Un brumisateur d'eau thermale permet de se rafraichir la bouche. Se vaporiser de l'eau saline dans le nez humidifie la gorge. Un humidificateur dans la chambre peut apporter un confort supplémentaire.

Côté pharmacie

En pharmacie, il existe plusieurs catégories de produits qui permettent de soulager la sensation de sécheresse. Ce sont des dentifrices spécifiques, des sprays de salive artificielle, des bains de bouche ou des gels humectant. Ils ont une efficacité relative mais suffisante en cas de simple inconfort.

Des bâtonnets enduits de corps gras permettent aussi d'atténuer la sensation de sécheresse.

Le remède le plus efficace est un mélange d'eau et de bicarbonate de sodium (une cuillerée à café dans un grand verre d'eau) à prendre en gargarisme, dès que le besoin s'en fait sentir. Le bicarbonate a, en plus, une action nettoyante, bienvenue en cas de mycose ou de petites infections.

Les adeptes des solutions naturelles peuvent, sur les conseils d'un spécialiste, se tourner vers la tisane de mauve, désinfectante et la teinture mère de jaborandi, qui régulerait la production de salive.

Un problème médical ?

Il arrive un jour où avoir la bouche sèche -nommée xérostomie par les médecins- devient insupportable. Quand les symptômes s'aggravent et l'inconfort se transforme en douleur, il est grand temps d'aller consulter un médecin.

En effet, la diminution de salive peut être simplement liée à l'âge ou à un changement hormonal. Il s'agit aussi d'un effet secondaire de nombreux médicaments. Mais elle révèle parfois un problème médical. Le diabète, le syndrome sec, oreillons, anémie, Alzheimer... les pathologies qui agissent sur la production de salive sont innombrables.

Seul un médecin pourra déterminer l'origine de la sécheresse buccale. Il saura traiter l'infection qui la provoque ou éventuellement modifier un traitement qui agit sur la production de salive. Sinon, il pourra prescrire des médicaments qui soulagent.

Auteur : Delphine Loez (NT-F.COM)

Nos partenaires