Coeur-poumon artificiel

10/09/12 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Un coeur-poumon artificiel permet au chirurgien d'arrêter doucement le coeur tout en maintenant la circulation sanguine.

Coeur-poumon artificiel



Le coeur et les poumons collaborent pour assurer l'alimentation des cellules de l'organisme en oxygène. Pendant la circulation, le coeur pompe le sang pauvre en oxygène vers les poumons, puis reçoit le sang riche en oxygène provenant des poumons et le distribue dans le reste du corps.

Il arrive que le coeur soit endommagé par une cardiopathie ou un traumatisme. Une opération à coeur ouvert, qui nécessite l'ouverture du thorax et l'exposition du coeur, peut être nécessaire pour réparer la lésion. Certaines interventions à coeur ouvert nécessitent l'arrêt du coeur pour réparer le muscle, les valvules ou d'autres structures du coeur. Un coeur-poumon artificiel permet au chirurgien d'arrêter doucement le coeur tout en maintenant la circulation sanguine.

L'appareil est constitué d'une pompe, qui fonctionne comme le coeur, et d'un oxygénateur, qui replace les poumons.

Avec une circulation extracorporelle, le sang pauvre en oxygène est dérivé depuis les chambres supérieures du coeur et dirigé vers un réservoir du coeur poumon artificiel. Le sang est ensuite transféré vers l'oxygénateur qui enrichit le sang en oxygène. Une pompe revoie ensuite le sang vers le système artériel du patient, où l'organisme peut relancer lui même la circulation sanguine. Au terme de l'opération cardiaque, le coeur est redémarré et le coeur poumon artificiel retiré.


Nos partenaires