Cirrhose hépatique

24/11/14 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

La cirrhose hépatique altère le fonctionnement du foie. Elle peut avoir plusieurs origines : alcoolisme, virus... Il existe des solutions pour traiter les patients souffrant d'une cirrhose hépatique.

Cirrhose hépatique



Le foie est un organe situé en haut et à droite de l'abdomen et appartenant à l'appareil digestif. Il a de multiples fonctions nécessaires au maintien de la vie: il transforme les nutriments, produit des protéines, stocke du sucre ou des glycogènes et il régule également les taux d'hormones, les taux de glycémie, les taux de cholestérol et la rétention des liquides du corps. Le foie filtre les substances indésirables et participe à la défense du corps contre des infections.

La cirrhose est une maladie hépatique chronique, progressive, qui empêche le foie de fonctionner normalement. Cette maladie est le plus souvent provoquée par un alcoolisme chronique mais elle peut être également due à une infection de type hépatite et à d'autres maladies.

Une atteinte hépatique d'origine alcoolique ou provenant d'une maladie provoque le développement d'un tissu cicatriciel dans le tissu hépatique sain. Le tissu cicatriciel entrave la circulation sanguine dans le foie, ce qui empêche ce dernier de fonctionner correctement. Si la cause sous-jacente à la cirrhose persiste, par exemple si une personne alcoolique continue à boire de l'alcool, la cirrhose progresse et la fonction hépatique diminue. Même après traitement de sa cause initiale, la cirrhose une fois installée est irréversible et ne peut disparaître.

Nos partenaires