Ces sympômes dépressifs peu connus et reconnus

07/08/15 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Abattement, tristesse, manque d'énergie. Nous associons habituellement ces sentiments à la dépression. Pourtant, d'autres symptômes, comme des problèmes de concentration, une certaine distraction et de l'indécision, devraient aussi attirer l'attention.

Ces sympômes dépressifs peu connus et reconnus

C'est en tous cas ce qui ressort d'une vaste étude menée par l'Association européenne contre la dépression (EDA). Selon cette enquête, nombreuses sont les personnes dépressives qui se laissent facilement distraire, qui hésitent, qui éprouvent des difficultés à raisonner, à se souvenir, à formuler leurs idées, etc. Ces problèmes cognitifs peuvent accélérer davantage la spirale descendante dans laquelle se trouvent déjà les patients.

"Ces symptômes de dépression sont souvent ignorés par l'entourage du patient parce qu'il les considère comme une signe de paresse, un manque de volonté ou d'énergie. Ce n'est pourtant pas du tout le cas. Ce sont de vrais symptômes qui font partie intégrante de la pathologie", souligne le Pr Eric Constant, psychiatre à l'UCL. Il préconise dès lors de prendre suffisamment en compte ces comportements cognitifs. "Il peut s'agir d'une revalidation cognitive qui propose notamment des exercices pour stimuler l'attention, la concentration et la mémoire. Ne pas accorder d'attention à ces symptômes peut engendrer une rémission temporaire, voire un nouvel épisode dépressif", prévient le spécialiste.

Nos partenaires