Aux petits soins pour nos ongles !

09/04/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Pourquoi les ongles cassent-ils ? Qu'est-ce qu'une mycose ? Des ongles en bonne santé ? On en rêve, mais on ne prend pas toujours le temps de s'en occuper. Apprenons à les cocooner...

Que ferions-nous sans ongles, pour boutonner une chemise ou ramasser une aiguille ? " Outre leur aspect esthétique, le principal rôle des ongles est en effet la préhension fine, souligne le Dr Josette André, chef du département inter-hospitalier de dermatologie des CHU Saint-Pierre & Brugmann, et de l'Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola, à Bruxelles. Mais ils nous permettent aussi de nous gratter, voire d'attaquer ou de nous défendre ! " En prendre soin n'est pas si compliqué, le tout est de savoir ce qui leur fait du bien, ou pas.

Croissance à deux vitesses

Le principal matériau des ongles est la kératine dure, une protéine fibreuse dont sont également constitués les cheveux. Les ongles contiennent aussi environ 10 % d'eau et des lipides.

" Chez un adulte en bonne santé, les ongles des mains poussent, en moyenne, de 3 mm par mois, et ceux des pieds, d'1 mm. Cette différence s'explique probablement par la meilleure circulation sanguine des mains. " La pousse des ongles varie selon les saisons : plus lente en hiver qu'en été. " En hiver, avec le froid, les vaisseaux se contractent et la circulation est plus lente. "

La croissance des ongles peut parfois s'arrêter provisoirement, en cas de traumatisme local mais aussi en cas d'accident cardiaque ou de maladie accompagnée d'une forte fièvre. Quelques semaines plus tard, on voit apparaître une ligne horizontale, comme une petite dépression, à la base de l'ongle. Cette ligne se déplace vers la pointe de l'ongle au fur et à mesure de sa croissance.

Un coup de pouce en cas de fatigue

Que faut-il manger pour avoir de beaux ongles ? " Une alimentation saine et équilibrée est suffisante, si vous êtes en bonne santé. Mais des études ont montré que la vitamine H (biotine) et le silicium peuvent être bénéfiques. Si vous avez des ongles fragiles, votre médecin peut vous prescrire une cure de l'un ou de l'autre, sous forme de gélules. On peut aussi prendre un acide aminé, la cystine. "

Où trouver ces compléments ? " Le silicium est en vente libre en pharmacie. Par contre, vous ne trouverez pas de gélules de biotine en Belgique. Votre pharmacien peut vous les préparer. Mais je recommande de voir un dermatologue d'abord, pour évaluer l'état de santé de vos ongles. "

Ne soyez pas impatients ! Etant donné la lenteur de pousse, il faudra attendre 6 à 9 mois pour noter l'effet positif de la prise de ces suppléments... Quant au calcium, contrairement à une fausse croyance, il n'a aucun effet sur la santé des ongles.

PAGEBREAK

Peur de l'eau

Mes ongles se dédoublent, se cassent, se fendillent, que se passe-t-il ? " Beaucoup de femmes consultent leur dermatologue parce que leurs ongles sont fragiles, ce qui les empêche de les porter longs. C'est un souci esthétique, mais pas seulement : avoir un ongle abîmé peut s'avérer gênant dans les petits gestes de la vie quotidienne ".

Pourtant, la principale cause de leur mauvais état est facile à identifier. " Le plus souvent, ce sont l'eau et les détergents ! Se laver trop souvent les mains, faire la vaisselle sans gants, etc... Pourquoi ? L'ongle est beaucoup plus perméable à l'eau que la couche cornée (couche superficielle) de la peau. A chaque fois que vous mettez les mains dans l'eau, l'ongle s'en imprègne. Au fil du temps, cette alternance d'hydratation et de déshydratation le rend plus fragile et cassant. "

Comment les protéger ? Quelques mesures toutes simples vous aideront à leur rendre la vie plus facile :

  • Ayez des ongles courts : plus ils sont courts, moins ils seront sujets aux petits traumatismes quotidiens.
  • Mettez des gants : que ce soit pour faire la vaisselle, pour bricoler, pour jardiner ou lorsqu'il fait froid, prenez l'habitude d'enfiler vos gants.
  • Lavez-vous les mains sans excès : si vos ongles sont fragiles, lavez-vous les mains en sortant des toilettes et avant de passer à table, c'est suffisant !

" Les ongles peuvent bien sûr devenir fragiles en cas de maladie grave (cancer avec chimiothérapie, certaines maladies de la thyroïde...), mais c'est plus rare, précise le Dr André. Le principal ennemi des ongles, c'est l'eau ".

Onychomycose et sport

La prévalence de cette infection causée par un champignon augmente avec l'âge. Mais elle peut aussi être favorisée par les sports pendant lesquels on marque des arrêts brutaux, qui peuvent entraîner des microtraumatismes répétés dans des chaussures fermées : tennis, squash, football, cyclisme, course à pied...

PAGEBREAK

Le vernis a du bon !

Bonne nouvelle pour les coquettes : mettre du vernis n'est pas seulement un geste esthétique, mais aussi protecteur ! En effet, la couche de vernis rend les ongles imperméables à l'eau. Un effet " barrière " particulièrement utile pour protéger nos ongles.

Attention ! Si le port d'un vernis est donc recommandé, encore faut-il le faire dans les règles de l'art.

" Pour les mains, nous conseillons de porter un vernis 5 jours sur 7, explique le Dr André. Puis on l'enlève après 5 jours, avec du dissolvant. On attend deux jours et on remet du vernis, etc. Inutile de mettre du vernis chaque matin et de l'enlever chaque soir. Pour les pieds, le vernis peut tenir plus longtemps : jusqu'à 2 ou 3 semaines. En tous cas, évitez de faire ce que font certaines femmes en été : porter du vernis en permanence, en rajoutant une nouvelle couche sur l'ancienne sans enlever cette dernière. Cela peut conduire à des altérations de la surface de l'ongle ".

Et que penser des dissolvants avec ou sans acétone ? " L'acétone est un dissolvant qui peut déshydrater et enlever les graisses de l'ongle et le fragiliser. Mais en utilisant du dissolvant à l'acétone une fois par semaine, il n'y a pas de problème ". Dernier conseil ? Passer un instant les ongles sous l'eau claire pour bien rincer le dissolvant.

Est-il utile de choisir des vernis " enrichis " (calcium, fer...) ? " Cela n'a pas de sens, car la plupart des produits présents dans le vernis sont constitués de molécules trop grosses pour pénétrer dans l'ongle. Par contre, si vous voulez renforcer vos ongles, prenez un vernis à base de formol, qui a un réel effet durcisseur. Attention, ne le mettez pas sur toute la surface de l'ongle, mais seulement sur son extrémité. Sinon, la kératine deviendra tellement dure qu'elle risquera de se casser. Utilisez ensuite votre vernis habituel. "

Quant aux vernis colorés, leurs pigments sont susceptibles, à la longue, de diffuser dans l'ongle et d'y laisser des traces de couleur. Pour éviter ceci, appliquez d'abord une couche de vernis de base transparent, puis la couche de vernis coloré.

Sachez aussi que les ongles artificiels sont peu recommandés : ils sont davantage porteurs de microbes que les ongles naturels, et risquent de se décoller (et de s'infecter) en cas de contacts trop fréquents avec l'eau.

PAGEBREAK

Petits soucis

La vie d'un ongle n'est pas toujours... rose ! Mauvais traitements, infections... Comment comprendre ce qui se passe ? Voici quelques symptômes fréquemment observés.

Les stries blanches : " Elles sont souvent le signe de petits traumatismes (se ronger les ongles, repousser les cuticules trop violemment...). On les voit plus souvent chez les enfants que chez les adultes. Elles n'ont aucune signification inquiétante. "

Les ongles dédoublés : "C'est en général un signe de fragilité des ongles, sans doute dû à un excès d'eau, de lavages... Cela peut également se produire en cas de maladie thyroïdienne ou chez un patient en chimiothérapie "

L'ongle d'orteil jaune : " Si l'ongle devient jaune ou jaune-brun, c'est peut être une onychomycose (souvent appelée " mycose ") : une infection due à un champignon. A moins que ce soit lié au fait qu'avec l'âge, les orteils se déforment et frottent dans les chaussures : les ongles s'épaississent et jaunissent. Comment savoir ? Demandez à un médecin d'effectuer une analyse d'un morceau d'ongle pour vérifier s'il y a un champignon ou pas. Si l'infection est avérée, le médecin prescrira un traitement antimycosique. En cas d'onychomycose, de petites fissures sont souvent présentes entre les orteils, et peuvent causer des démangeaisons. L'ongle peut aussi se décoller. "

Le panaris : Le panaris aigu est un autre motif de consultation. " Il s'agit d'une infection de la peau autour de l'ongle, mais cette fois, due à des microbes, plus souvent qu'à des champignons. Une peau abîmée, de petites plaies, favorisent l'entrée des micro-bes. On peut désinfecter soi-même, mais si une poche de pus se forme, mieux vaut consulter. Lorsque vous prenez soin de vos ongles, faites attention en coupant les petites peaux autour des ongles, vous risquez de créer des plaies propices à la formation d'un panaris. Ne détruisez jamais la cuticule, à la base de l'ongle, qui est indispensable à sa santé. "

L'ongle incarné : L'ongle pousse en rentrant dans la chair, provoquant inflammation et douleur. Cela concerne essentiellement les orteils, pas les ongles des mains. Une intervention chirurgicale dermatologique est parfois nécessaire. " Pour éviter l'ongle incarné, coupez les ongles de pied au carré, pas en arrondi, et pas trop court non plus. " Veillez aussi à porter des chaussures bien adaptées dont l'extrémité est suffisamment large et haute.

Ces petits bobos sont courants, et facilement résolus. Par contre, deux modifications de l'aspect de l'ongle sont susceptibles de cacher une pathologie plus grave. Soyez vigilants si vous constatez :

  • L'apparition d'une bande noire, dans le sens de la longueur : elle indique peut-être l'existence d'un mélanome de la racine de l'ongle. Si cette bande noire ne part pas mais s'élargit progressivement, consultez votre médecin, qui fera faire une biopsie
  • Une modification d'un ongle isolé : il se déforme, s'abîme, et se différencie des autres. C'est peut-être le signe d'une tumeur de l'ongle. Là aussi, consultez votre médecin.

Nos partenaires