Autant de bactéries dans une voiture sale que dans les toilettes publiques

23/08/15 à 07:15 - Mise à jour à 07:15

Si vous êtes plutôt du genre à reporter le nettoyage de votre voiture à la saint-glinglin, sachez toutefois qu'un véhicule sale est le lieu idéal choisi par les bactéries et les micro-organismes pour proliférer !

Autant de bactéries dans une voiture sale que dans les toilettes publiques

Il semble même que ces horribles petites choses sont aussi nombreuses, par centimètre carré, à l'intérieur de l'habitacle que dans des toilettes publiques. C'est ce qu'ont analysé des microbiologistes anglais de l'Université de Nottingham. Ils ont prélevé des échantillons sur les tapis, le changement de vitesse et les sièges de voitures avant d'étudier ce qui y proliférait. Ils ont découvert des bactéries comme E.Coli, le germe Bacillus cereus et d'autres micro-organismes tout aussi nuisibles, dont la quantité variait entre 283 et 700 espèces par centimètre carré. Soit autant que les bactéries qui se développent dans et autour des toilettes publiques. Selon ces chercheurs, ce sont surtout les voitures qui transportent souvent des enfants - considérant l'intérieur comme une sympathique aire de pique-nique - qui sont les plus " atteintes ". Les miettes et les petites gouttes de boissons sucrées qui jonchent les tapis et les sièges sont en effet de véritables festins pour les bactéries. Toutefois, les adultes sont également responsables puisque 7 sur 10 mangent ou boivent au volant.

Pas de panique

Certaines des bactéries analysées sont responsables d'intoxication alimentaire, provoquant crampes, vomissements et diarrhées. Ne cédons quand même pas à la panique : les spécialistes relativisent la toxicité des bactéries retrouvées dans les voitures. " En théorie, elles peuvent entraîner tous ces symptômes, mais je n'ai encore jamais entendu qu'une personne en bonne santé était tombée malade à cause de la présence d'une telle bactérie dans son véhicule ", explique le Pr Nigel Brown, président de l'association professionnelle des microbiologistes. Il n'est donc pas nécessaire de devenir un maniaque du nettoyage de voiture ! Les personnes en bonne santé possèdent un système immunitaire suffisamment fort pour lutter contre toutes ces bactéries. La grande différence avec les toilettes publiques est que les bactéries qui s'y développent survivent plus longtemps que dans une voiture. Pour résumer : n'oubliez pas de vous laver les mains après votre passage au petit coin et pensez à nettoyer de temps en temps l'intérieur de votre voiture !

Nos partenaires