Arthrose: des remèdes à faire soi-même pour se soulager

05/12/16 à 14:14 - Mise à jour à 14:13

Il n'est pas toujours nécessaire de prendre des médicaments pour calmer l'arthrose. Avoir recours aux huiles essentielles, cataplasmes et autres compresses peut se révéler tout aussi efficace.

Arthrose: des remèdes à faire soi-même pour se soulager

© Getty Images/iStockphoto

Les cataplasmes

Même si Hyppocrate avait déjà mentionné l'utilisation de coton imbibé d'eau ou d'huile pour calmer certaines douleurs, le cataplasme était tombé en désuétude. Le voilà de retour...

Comment ça fonctionne

Lorsqu'on applique un cataplasme sur la peau, les récepteurs cutanés perçoivent le stimulus thermique et transmettent l'information, par l'intermédiaire des voies nerveuses, jusqu'à la moelle épinière. C'est ainsi que l'on peut obtenir un effet antidouleur. Les substances actives dont on imbibe les cataplasmes (plantes, huiles essentielles...) sont absorbées par la peau et atteignent les cartilages. Elles sont aussi transmises au cerveau par l'odorat. Un vrai bien-être psychique!

Comment s'en servir

En dehors des crises inflammatoires, mieux vaut effectuer des enveloppements chauds ou tièdes. Pendant une crise, privilégiez plutôt des enveloppements froids. Préférez des tissus en fibres naturelles, coton, lin ou laine. Prévoyez au moins deux couches: une première qui contient la substance active est au contact de la peau. Une deuxième qui joue le rôle d'isolant. Pour fixer vos compresses autour des articulations, utilisez du sparadrap, un let, un legging... Ne serrez pas trop. Gardez-la tant qu'elle vous fait du bien.

Les huiles essentielles

Masser vos articulations avec des huiles essentielles peut vous soulager efficacement: leurs principes actifs pénètrent directement dans les cartilages. Attention, ces substances sont très agressives pour la peau: elles doivent impérativement être diluées dans une huile végétale. Choisissez exclusivement des huiles essentielles chémotypées (portant la mention HECT). Cela signifie que ce sont de vraies huiles essentielles et non des huiles de synthèse, sans la moindre efficacité et parfois même dangereuses pour la santé.

Recette pour une huile de massage antidouleur

1. Prenez un flacon de 50ml d'huile végétale d'arnica, particulièrement recommandée en cas de soucis rhumatismaux.

2. Soustrayez 20ml du flacon

3. Remplacez cette quantité par 100 gouttes de chacune de ces quatre huiles essentielles: gaulthérie, menthe poivrée, romarin officinal à camphre et eucalyptus citronné. À noter: pour conserver votre mélange entre les massages, il suffit que le flacon soit bien fermé et conservé à l'abri de la lumière. Vous pouvez aussi verser 2 cuillerées à soupe de votre préparation dans votre bain.

4 préparations à faire soi-même

Une compresse à la pomme de terre contre la douleur chronique non inflammatoire

Faites cuire une pomme de terre avec sa peau jusqu'à ce qu'elle soit tendre. Enveloppez-la dans du papier absorbant et déposez-la sur un linge en coton. Formez un ballotin, puis écrasez la pomme de terre avec les mains. Laissez refroidir jusqu'à ce que la température soit supportable. Pliez le linge en forme de carré et déposez-le sur l'articulation douloureuse, faites-le tenir grâce au système de fixation le plus adapté.

Une compresse froide à l'arnica contre la crise inflammatoire

Diluez une cuillerée à soupe de teinture d'arnica dans un quart de litre d'eau froide. Placez un linge en coton au fond d'un saladier et versez dessus la solution d'arnica pour l'imbiber. Essorez-le de sorte qu'il soit le plus humide possible mais sans goutter. Enveloppez l'articulation à traiter et recouvrez cette compresse d'une serviette-éponge.

Un enveloppement à l'extrait de fleur de foin contre la douleur chronique non inflammatoire

Diluez de l'extrait de fleur de foin (en pharmacies ou magasins bio) dans un quart de litre d'eau bouillante. Placez un linge en coton au fond d'un saladier et versez dessus l'extrait dilué pour l'imbiber. Avec des gants en caoutchouc, essorez-le soigneusement. Enveloppez l'articulation à traiter et posez sur cette compresse une serviette- éponge et, pour plus de chaleur, une bouillotte enveloppée d'un tissu.

Un cataplasme au fromage blanc contre la crise inflammatoire

Étalez 1 à 2 cuillerées à soupe de fromage blanc allégé (sortez-ledu réfrigérateur une demi-heure avant) sur un morceau de papier absorbant. Repliez les côtés de façon à former une enveloppe et déposez celle-ci sur la zone à traiter. Couvrez le cataplasme avec un linge en coton. Fixez-le avec une bande élastique.

Par Isabelle Gravillon (nt-f.com)

En savoir plus sur:

Nos partenaires