Après le placebo, voici l'effet nocebo

05/03/14 à 14:37 - Mise à jour à 14:37

Le mécanisme psychologique qui induit l'effet placebo peut produire son alter-ego néfaste : l'effet nocebo. Les patients qui ingurgitent des placebos sans le savoir ont l'impression que ces subsituts fonctionnent parfaitement, mais certains en rapportent également des effets secondaires.

Une récente étude publiée dans la revue Psychiatry Research a montré que, lors de 21 tests et études ciblant le traitement de dépressions par placebo, la moitié des patients soignés avec des médicaments sans principe actif rapportaient les mêmes effets secondaires intenses que les patients recevant une véritable médication. Cinq pour cent d'entre eux ont même dû arrêter le traitement prématurément tant ces effets les rendaient malades, soit presqu'autant que les personnes dépressives prises en charge dans le second groupe.

L'effet nocebo dont il est ici question influence psychologiquement les patients : ils sont tellement persuadés des effets d'un médicament qu'ils en mentionnent toute une série de conséquences contraires.

Les chercheurs à l'origine de ces études en appellent à une vigilance accrue autour de ce phénomène.

"Près d'un patient sur les vingt traités par placebo ont été contraints d'arrêter le traitement en raison de ses effets secondaires. L'effet nocebo a donc la capacité, chez certaines personnes, d'induire des effets indésirables. Ils doivent être décelés et pris en compte ", estime le chercheur Dimos Mitsikostas de l'Université d'Athènes dans la revue Psychiatry Researh.

Des études précédentes avaient déjà révélé que l'effet nocebo était encore plus conséquent si les patients étaient formellement informés de certains effets secondaires ou s'ils lisaient eux-mêmes la notice avant d'être traités. Il apparaît également que la personnalité du médecin joue un rôle prépondérant : s'ils sont distants, désintéressés voire froids, leurs patients développeront davantage l'effet nocebo. Ils seront plus anxieux et auront moins confiance dans la médication prescrite.

Nos partenaires