Antibiotiques : pourquoi faut-il prendre l'entièreté du traitement ?

28/02/16 à 06:08 - Mise à jour à 06:07

Médecins et pharmaciens nous le répètent invariablement : quand on commence un traitement à base d'antibiotiques, on le prend jusqu'à la dernière goutte ou gélule, même si on se sent nettement mieux. Mais pourquoi est-ce si important ?

Antibiotiques : pourquoi faut-il prendre l'entièreté du traitement ?

© iStock

Deux raisons à cela : la première est qu'une cure complète d'antibiotiques est nécessaire pour pouvoir traiter correctement l'infection. Les symptômes d'une infection pulmonaire ou urinaire peuvent fortement diminuer après la prise des premiers antibiotiques, mais le traitement complet est obligatoire pour venir à bout des bactéries.

La deuxième raison est que l'entièreté du traitement est indispensable pour chasser les bactéries les plus récalcitrantes, afin d'éviter une nouvelle infection, voire une poussée plus sérieuse encore de la maladie qui sera dès lors plus compliquée à soigner. Ces bactéries résistantes sont plus coriaces après une première confrontation aux antibiotiques. Elles savent comment les contrer et développent une résistance à certains antibiotiques. C'est alors le début d'une réaction en chaîne.

Ces bactéries sont en outre capables de partager leur aptitude à résister avec d'autres types de bactéries qui développeront à leur tour une insensibilité au traitement. Cette résistance aux antibiotiques peut même se transmettre de personne à personne.

Si vous préférez éviter un surdosage d'antibiotiques, adoptez une autre stratégie. Dans certains cas, votre médecin peut préconiser la veille attentive (watchful waiting) si l'infection est bénigne. Souvent, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes après un certain temps.

Nos partenaires