Air conditionné en voiture : mode d'emploi

25/08/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

L'air conditionné est devenu monnaie courante dans nos véhicules. Comment l'utiliser correctement et quel est son impact sur notre santé ?

L'air conditionné en voiture n'est plus l'option de luxe qu'il était à ses débuts. Mais comment l'utiliser ? L'objectif est de retrouver une température confortable. Encore faut-il observer quelques principes. " Si on règle le système sur une température trop basse, on risque de s'enrhumer ", souligne Alfred Bernard, toxicologue, directeur de recherches FNRS et Professeur à l'UCL. Même en cas de forte chaleur, on conseille un écart de température de 5° ou 6°C maximum avec la température extérieure.

Et on peut couper l'air conditionné un peu avant d'arriver à destination, pour éviter le choc thermique en sortant du véhicule. " L'air conditionné a un effet protecteur par rapport au stress thermique : or, avec l'âge, on est moins résistant face aux températures élevées, surtout si on souffre de pathologies cardiovasculaires, constate le Pr Bernard. On évitera toutefois de diriger le flot d'air sur soi ou sur un passager, pour éviter un refroidissement trop brutal. Et si le véhicule est garé au soleil, ne mettez pas l'air conditionné au maximum : ouvrez d'abord les fenêtres pour évacuer un peu de chaleur. "

Des filtres propres

Les systèmes d'air conditionné sont équipés de filtres, mais tous n'ont pas la même efficacité. " Cela dépend du type de véhicule. Sur un véhicule haut de gamme, le filtre est performant, la qualité de l'air sera très bonne. C'est un avantage dans un environnement très pollué, car le filtre arrête les particules fines. "

Les filtres de véhicules meilleur marché protègent moins. Dans tous les cas, il est indispensable de veiller à leur bon entretien : on risque sinon d'avoir un filtre très peu efficace, voire porteur de germes.

Contre les gaz : la fonction recyclage

Cette fonction existe dans la plupart des véhicules. Son principe : couper l'entrée d'air extérieur, et recycler l'air intérieur.

" Cette fonction est vraiment très utile dans les environnements pollués (embouteillage, tunnel, parking souterrain où la qualité de l'air est épouvantable), insiste le Pr Bernard. Car les filtres bloquent les particules fines, mais pas le monoxyde de carbone ! Mieux vaut mettre en marche cette fonction juste avant d'entrer dans un tunnel ou un garage souterrain. "

Nos partenaires