8 astuces pour faire le plein d'énergie en hiver

05/01/16 à 09:08 - Mise à jour à 09:08

L'hiver frappe lentement, mais sûrement à nos portes. Et pour retrouver toute l'énergie nécessaire après les soirées de bombance de fin d'année et avant les véritables frimas, voici huit conseils pour survivre à cette période morose de l'année.

8 astuces pour faire le plein d'énergie en hiver

1. On se lève en douceur

On programme son réveil un poil plus tôt et on s'étire comme un chat pour réveiller son corps en douceur. On essaie aussi de se lever tous les jours à la même heure. Après un certain temps, notre horloge biologique nous pousse à nous réveiller spontanément à ce moment-là. On prend un petit-déjeuner consistant avec un smoothie vert (voir point 2) ou un jus de fruits frais. Ou on mange un fruit, un yoghurt accompagné de fruits secs et de son d'avoine pour avoir assez d'énergie pour tenir jusqu'à midi.

2. On démarre la journée en vert

Les légumes verts contiennent de la chlorophylle qui favorise la production de globules rouges. Elle préserve l'alcalinité du corps, ce qui renforce le système immunitaire et augmente le niveau d'énergie. Les légumes les plus riches en chlorophylle sont les épinards, les broccolis, les choux frisés, les concombres et les bettes. On les cuit brièvement à la vapeur, puis on les met dans un blender pour en faire un smoothie vert. On pense à ajouter une pomme, une poire, un morceau de gingembre, du citron ou citron vert ou de l'eau de coco.

Dans les magasins bio, on trouve aussi des superaliments verts tels que la chlorella ou la spiruline en poudre, des algues très riches en protéines et en chlorophylle. On en mélange une ou deux cuillers à café avec deux bananes dans un blender pour obtenir un smoothie d'un vert éclatant. De quoi affronter la journée en pleine forme !

3. On craque pour le gingembre

Le gingembre frais est une excellente source d'énergie pour combattre la fatigue. On fait donc infuser un peu de gingembre râpé dans de l'eau chaude pendant une vingtaine de minutes. On ajoute le jus d'un citron fraîchement pressé et éventuellement une cuiller à café de miel. On peut aussi ajouter un clou de girofle écrasé, un puissant antioxydant. Idéal pour remplacer le café du matin ! Le gingembre est également délicieux dans un jus de carottes frais ou avec du jus de pommes chaud et de la canelle.

4. On consomme de l'ail et des oignons

L'ail et les oignons sont énergisants. Avec le gingembre, ils constituent d'ailleurs la base de la cuisine ayurvedique. Avant, on donnait souvent de l'ail aux esclaves pour améliorer leur endurance. Riche en soufre, il purifie la peau et le foie. On pense, par exemple, à ajouter de l'ail pressé aux légumes, aux sauces, au riz,... L'idéal ? En consommer une gousse par jour... Lorsqu'on ne le supporte pas cru, on l'ajoute aux plats en fin de cuisson, deux minutes avant de retirer la casserole du feu. Les oignons sont plus faciles à digérer s'ils sont finement hachés. On les fait suer 7 minutes dans un fond d'eau et de bouillon. Petit conseil supplémentaire : une fois coupés, on laisse l'ail et les oignons reposer 5 à 10 minutes avant de les ajouter aux plats.

5. On met le nez dehors

On sort tous les jours, même lorsqu'il fait gris et sombre. De préférence dans la nature, pour se connecter au rythme des saisons. Cela permet, par exemple, de remarquer que les jours rallongent. Bouger donne de l'énergie.

6. On privilégie la respiration abdominale

Respirer profondément et longuement, c'est faire le plein d'énergie. Neuf personnes sur dix respirent de manière très superficielle. Résultat : l'oxygène pénètre moins dans le sang et on a moins d'énergie. On respire donc par le ventre deux fois par jour, pendant cinq à dix minutes. On s'allonge sur le dos, les mains posées sur le ventre. On inspire par le nez : le diaphragme descend et le ventre se gonfle. La partie inférieure des poumons se remplit d'air. L'air pénètre ensuite dans la poitrine puis vers le haut des poumons. On expire lentement par le nez. Le diaphragme remonte et expulse doucement l'air du corps. A la fin de la respiration, on contracte les abdos (comme si on voulait que le nombril touche la colonne vertébrale) pour expulser ce qu'il reste d'air. On recommence l'exercice plusieurs fois.

7. On pratique une activité créative

On se trouve un hobby qui demande une bonne dose de concentration. Il n'y a rien de tel pour oublier ses soucis. Le choix de l'activité a peu d'importance : le tricot, la couture, la menuiserie, la peinture, le dessin, la rénovation de meubles,... S'occuper manuellement aide à se détendre, à se vider l'esprit et à diminuer le stress.

8. On s'expose à la lumière

Lorsque les journées sont grises et maussades, on s'éclaire avec une lampe qui diffuse une lumière blanche et froide, semblable à celle du jour. On pense éventuellement à s'équiper d'un simulateur d'aube pour se réveiller en douceur, en oubliant le stress de la sonnerie du réveil...

Nos partenaires