7 mauvaises habitudes qui affectent la bonne santé du cerveau

21/08/17 à 17:53 - Mise à jour à 17:53

Source: Plusmagazine

Il nous arrive à tous de faire des petits écarts, pas toujours très bons pour la santé. Mais certaines mauvaises habitudes peuvent affecter le cerveau.

7 mauvaises habitudes qui affectent la bonne santé du cerveau

© iStock

De vrais "cass-tête" !

1. Rester trop souvent seul

Les humains sont des êtres sociaux. Le manque de contact peut faire dépérir, également sur le plan mental. Les personnes qui cultivent de solides amitiés ne sont pas seulement plus heureuses, elles sont également moins susceptibles de voir leur cerveau se détériorer.

Vous sentez-vous seul ? Appelez un ami ou une connaissance. Vous en manquez ? Prenez votre courage à deux mains et rejoignez un groupe de marche, un club de bridge, un club de lecture... Votre vie changera !

2. Abuser de la malbouffe

On a constaté que les zones du cerveau servant à l'apprentissage et à la mémoire étaient moins développées chez les personnes qui consommaient beaucoup de junkfood (malbouffe) et de limonades.

A l'opposé, les baies, les céréales complètes, les noix et les légumes verts protègent le cerveau de la dégénérescence.

De la même manière, si vous mangez trop (même des aliments "sains"), le cerveau perd de sa capacité à construire les réseaux nécessaires au développement de la pensée et de la mémoire. Et tout ceci, sans parler du risque accru de maladies cardiovasculaires, de diabète et d'hypertension artérielle, maladies qui, à leur tour, peuvent conduire à des troubles du cerveau.

3. Eprouver des difficultés d'audition

La baisse de l'audition s'accompagne parfois de problèmes de mémoire. Ce pourrait être dû au fait que les efforts déployés par le cerveau pour comprendre ce qui se dit réduit ses capacités à le mémoriser.

4. Manque de sommeil

Le manque de sommeil augmente le risque de démence ! On ne saurait que trop vous conseiller de vous mettre tôt au lit - de préférence avec les poules - et de vous lever dès qu'il fait jour. C'est le meilleur rythme de sommeil.

Si la chose s'avère impossible, essayez au moins d'observer des horaires réguliers, pour le coucher comme pour le lever.

En soirée, évitez l'alcool, la caféine et les lumières trop vives. Votre sommeil sera bien meilleur.

5. Faire trop peu d'exercice

Moins vous bougez, plus grand est le risque de démence. Pas besoin de courir des marathons mais marchez régulièrement ou, pourquoi pas, jardinez. Une demi-heure par jour suffit, sept jours sur sept...

6. Continuer de fumer

Fumer rétrécit littéralement le cerveau. Le tabac affecte la mémoire et un fumeur court deux fois plus de risques de démence qu'un non-fumeur. Il vous faut une autre raison pour décider d'arrêter ?

7. Sortir trop rarement

Les êtres humains ont besoin de lumière du jour. En manquer peut être à l'origine de dépression tandis qu'une bonne dose de soleil aide au bon fonctionnement du cerveau.

Auteur : Sandra Schiopu

En savoir plus sur:

Nos partenaires