5 questions sur la transpiration

30/06/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Transpirer est un processus naturel. Mais en été, la transpiration peut être incommodante. Conseils pour éviter les petites odeurs.

1. Pourquoi transpirons-nous ?

La transpiration est nécessaire pour rafraîchir notre organisme exposé à la chaleur et maintenir la température corporelle dans des limites normales. Le centre nerveux du cerveau envoie des stimuli aux glandes sudoripares quand nous avons chaud (climat, effort, fièvre). Obésité, angoisse, stress, abus d'alcool, troubles de la glande thyroïde, diabète non soigné et ménopause peuvent aussi hyperactiver les glandes sudoripares.

2. Pourquoi certains transpirent-ils plus que d'autres ?

L'hérédité jouerait un rôle. L'âge compte aussi: jeunes enfants et personnes âgées transpirent moins. En outre, les femmes transpirent moins que les hommes car elles supportent une plus haute température corporelle et leurs glandes sudoripares sécrètent moins de liquide. Après la ménopause, beaucoup ont des bouffées de chaleur et transpirent abondamment suite à l'arrêt de la production d'oestrogènes.

3. Que pouvons-nous faire ?

-se laver deux fois par jour -bien se rincer -s'essuyer dans tous les recoins -mettre régulièrement du linge propre -préférer les matières absorbant la sueur (coton, laine) -s'attaquer aux kilos superflus -éviter alcool et nourriture épicée -éliminer les poils des aisselles qui favorisent le développement des bactéries -recourir à un déodorant ayant des actifs anti-transpirants.

4. La transpiration des pieds requiert-elle un traitement spécifique ?

La sueur est inodore. C'est la réaction à la présence de certaines bactéries qui provoque l'odeur désagréable de la transpiration. Le port de chaussures entraîne une certaine humidité au niveau des pieds et crée ainsi le climat idéal à la prolifération des bactéries.

Conseils : -enlever les durillons qui absorbent la transpiration et favorisent la prolifération bactérienne -porter des chaussures en cuir avec semelle de cuir, changer régulièrement de chaussures -éviter chaussettes ou bas synthétiques -prendre un bain de pieds en y ajoutant quelques gouttes d'huile d'arbre à thé ou une solution de 10 % de glutaraldéhyde -bien se sécher pieds et ne pas se chausser immédiatement -marcher pieds nus le plus possible. -utiliser une crème (prescrite par le médecin) contenant des antibiotiques qui stoppent le développement des bactéries -porter des semelles à base de charbon actif absorbant la transpiration.

5. Y a-t-il encore d'autres traitements ?

Si vous transpirez de façon excessive, consultez un médecin. Des médicaments dérivés de l'atropine réduisent la transpiration mais présentent des effets secondaires (bouche sèche, lourdeurs d'estomac, etc.) Dans les cas graves de moiteur des mains, on recourt à l'ionophorèse (tremper les mains 20 minutes dans des bacs d'eau salée soumis à de légers courants électriques). Une technique plus radicale : l'injection locale de Botox qui bloque la stimulation des glandes sudoripares durant 6 à 12 mois. Ou une mini-aspiration des glandes sudoripares, assez comparable à la liposuccion.

Nos partenaires