4 questions sur les médicaments périmés

08/09/15 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Que faire de toutes ces boîtes de médicaments et de ces flacons de sirop périmés qui encombrent vos armoires ? Est-il dangereux de les consommer sans tenir compte de la date ? Comment savoir si un médicament ou une pommade est périmé ?

4 questions sur les médicaments périmés

Comment savoir si un médicament est périmé ?

Toutes les boîtes de médicaments, quel que soit le conditionnement, comportent un numéro de lot et une date de péremption indiqués sur l'une des faces. La date peut aussi être mentionnée sur le blister, l'étiquette ou encore le bouchon. Elle est également indiquée sur l'extrémité du bout plat des tubes. Si une crème sort du tube sous forme liquide, c'est qu'elle est cassante et donc inefficace. En cas de doute, demandez toujours conseil à votre pharmacien.

Que faire des médicaments périmés ?

Depuis septembre 2005, vous êtes tenus de déposer vos médicaments périmés et/ou non utilisés chez votre pharmacien, qui est le seul habilité à les récolter. Mais pas n'importe comment ! La règle ? Il ne faut jeter aucun médicament, pilules, comprimés, sirops, antibiotiques, ... dans vos poubelles personnelles. Vous pouvez déposer ces médicaments chez le pharmacien de votre choix et non pas obligatoirement chez celui où vous les avez achetés.

- Médicaments non consommés

Rapportez-les sans leur emballage et sans la notice. Les patches non utilisés seront également repris en pharmacie, tout comme les seringues pré remplies avec l'aiguille attachée et présentée dans un blister. Si la seringue a été achetée vide avec les produits à injecter séparés, vous ne devez rapporter que ces derniers dans leur récipient d'origine.

- Médicaments usagés

Rapportez-les également sans emballage et sans notice. Les bouteilles de sirop ne doivent pas être vidées, ni dans l'évier, ni dans les toilettes. Vous augmenteriez de la sorte la charge de pollution des eaux usées avec des produits chimiques. Les flacons et bouteilles en verre entièrement vides doivent être triés dans des bulles à verre. Quant aux emballages carton et les notices, ils seront également jetés dans les sacs poubelle adéquats. Les blisters en aluminium vont dans le sac des déchets ménagers. Les récipients en plastique sont mis dans les sacs bleus si vous habitez Bruxelles ou certaines communes wallonnes ou à la déchetterie si vous demeurez en Flandre ou dans d'autres régions de Wallonie. Les seringues et aiguilles usagées seront enfermées dans une bouteille en plastique. Certains pharmaciens acceptent de les reprendre, mais si ce n'est pas le cas, vous devez les déposer dans une déchetterie. Vous pouvez également vous procurer un petit container collecteur d'aiguilles (en vente en pharmacie). La seringue peut toutefois être jetée avec les ordures ménagères courantes.

- Médicaments vétérinaires

Au même titre que les médicaments à usage humain, vous devez les rapporter en pharmacien en respectant les mêmes critères de tri. Les fabricants de ces produits participent également au financement de la collecte des médicaments périmés en pharmacie.

- Médicaments homéopathiques

Ils seront rapportés chez le pharmacien selon les mêmes critères de tri.

- Radiographies

Vous devez les déposer dans un hôpital, dans un parc à conteneurs ou dans une collecte sélective de produits chimiques ménagers. Certaines pharmacies acceptent toutefois de les reprendre.

Que faire si le pharmacien refuse de reprendre mes médicaments périmés ?

Dans ce cas, vous avez la possibilité de déposer une plainte auprès de l'agence pour l'environnement de la région dans laquelle vous habitez. A Bruxelles, il s'agit de l'IBGE et de www.environnement-wallonie.be en Wallonie.

Que deviennent les médicaments rapportés en pharmacie ?

Les médicaments périmés, repris par les grossistes-répartiteurs, sont détruits pour favoriser le recyclage énergétique. Toute l'opération est financée par les entreprises pharmaceutiques.


Nos partenaires