10 conseils pour contrer le rhume des foins

07/04/16 à 11:57 - Mise à jour à 04/04/17 à 14:05

Si vous voulez profiter pleinement du printemps malgré vos allergies, voici quelques conseils à appliquer pour vous, votre maison et votre environnement.

10 conseils pour contrer le rhume des foins

© iStock

1. La quantité de pollens

Sachez précisément à quoi vous êtes allergique (arbres, graminées, herbes). Un médecin peut déterminer vos allergies avec précision grâce à un test cutané ou sanguin. Le site Pollen info, qui existe également sous forme d'application, vous renseigne sur les pollens en circulation dans l'air. Pratique et utile quand on sait à quelle forme de pollens on est allergique afin de prendre des médicaments préventivement ou d'adapter ses sorties

2. Evitez les allergènes

Evitez autant que possible tout ce qui provoque vos allergies. Si vous êtes allergique à l'herbe, ne vous promenez pas dans une prairie qui vient d'être tondue et ne faites pas sécher votre linge en plein air.

3. De la Vaseline autour du nez

Portez des lunettes de soleil dès que vous êtes à l'extérieur. Elles protègent aussi vos yeux des pollens. Appliquez une crème ou de la Vaseline autour de votre nez pour éviter les démangeaisons dues aux pollens. Lavez-vous les mains aussi souvent que possible.

4. Les moustiquaires anti-pollens

Gardez les fenêtres fermées le plus souvent possible. Pour aérer, ouvrez plutôt les fenêtres qui ne sont pas situées en plein vent ou investissez dans des moustiquaires anti-pollens. Aérez de préférence tôt le matin ou tard le soir après une averse. Prenez garde également au système de ventilation de votre voiture, qui permet aux pollens de pénétrer dans l'habitacle.

5. Une chambre anti-pollens

Lavez-vous les cheveux fréquemment et brossez-les avant d'aller dormir pour en enlever un maximum de pollens. Privilégiez aussi la douche du soir. Si vous avez passé toute la journée dehors, mettez vos vêtements dans la machine à laver. Passez régulièrement l'aspirateur dans votre chambre.

6. Un mouchoir humide

Evitez de vous frotter les yeux quand ils démangent. Vous ne feriez qu'accentuer les irritations puisque vous déplacez les pollens présents sur vos mains au niveau de vos yeux. Si les démangeaisons deviennent insupportables, placez un mouchoir humide sur vos yeux ou rincez-lez à l'eau froide.

7. Evitez les matières irritantes

Si vous souffrez du rhume des foins, évitez la fumée de tabac, les pièces fraîchement repeintes ainsi que celles remplies de poussières. Eloignez-vous des substances irritantes comme le chlore, l'ammoniaque, le parfum, la laque pour cheveux, les plantes et fleurs très odorantes.

8. Passez des vacances à la mer

Il y a trois à cinq fois plus de pollens dans les campagnes et en ville, ainsi qu'en bordure d'autoroutes. L'air du large ou de la montagne vous fera en revanche le plus grand bien. Tenez-en compte lorsque vous devez choisir une destination de vacances.

9. Prenez vos médicaments au bon moment

N'attendez pas la crise allergique pour prendre vos médicaments antihistaminiques. Si vous attendez, chaque crise rendra votre organisme plus sensible encore aux pollens. Les allergies comme le rhume des foins affaiblissent légèrement votre système immunitaire. Il n'est pas rare de souffrir d'une grippe ou d'une sinusite juste après un épisode allergique.

10. Adaptez votre programme sportif

Il est vraiment difficile de pratiquer un sport quand on souffre du rhume des foins. En effet, on renifle et on éprouve même une sensation d'étouffement. Programmez donc vos séances en fonction de la saison et de la présence des pollens dans l'air : très tôt le matin, après une averse ou carrément en dehors de la saison des pollens. Évitez d'aller courir dans les bois ou à proximité de champs. Le top : nager dans une piscine couverte.

Nos partenaires