Combien coûte un appareil auditif?

Il faut compter entre 700 et plus de 2.500 euros pour un appareil auditif. C'est assez coûteux mais si vous en avez vraiment besoin, vous pourrez vraisemblablement bénéficier d'une intervention de la mutuelle. Voici ce qu'il faut savoir sur l'aspect financier des choses.

Combien coûte un appareil auditif?

© Getty Images/iStockphoto

1. Combien paie-t-on dans un centre auditif ?

Le prix des appareils varient de 710 à 2.650 euros. Ces prix dépendant de la marque mais aussi des spécificités de l'appareil. Plus il est performant, mieux il peut s'adapter à toutes les circonstances, plus il est cher. Il est conseillé de rechercher l'appareil qui répond le mieux à vos besoins et présente le meilleur rapport qualité/prix avec votre audicien. Le montant total comprend aussi les tests auditifs, les mesures, les adaptations, les contrôles et éventuellement aussi certaines réparations. En général, une garantie standard de 2 ans s'applique. Elle peut se prolonger à 5 ans. En moyenne, les appareils ont une durée de vie de 4 à 5 ans.

Partager

Le montant total comprend aussi les tests auditifs, les mesures, les adaptations, les contrôles.

Si vous décidez de ne pas acquérir d'appareil auditif après la période d'essai et de remettre tout le matériel, vous ne paierez rien. Si vous avez une prescription délivrée par un spécialiste OR, votre mutuelle remboursera les frais fixes engagés par le centre auditif.

2. A combien s'élève le remboursement?

Le remboursement des frais par la mutuelle est conditionné par la consultation chez le spécialiste ORL. Celui-ci évaluera dans quelle mesure vous avez besoin d'un appareil auditif mais jugera aussi dans quelle mesure vous répondez aux conditions de remboursement. Le montant auquel vous avez droit dépend de votre âge : si vous avez moins de 18 ans, vous recevrez un remboursement de 1.136,11 euros pour un appareil destiné à une oreille et de 2.250,37 euros pour les deux. Si vous avez plus de 18 ans, les montants sont de 666 euros et de 1.318,27euros. Il faut répondre aussi à certaines conditions, dont l'accord du médecin-conseil de la mutuelle. Il faut aussi démontrer une perte auditive de 40 dB au moins. L'appareil auditif doit améliorer l'audition d'au moins 5 dB.

Partager

Il faut démontrer une perte auditive de 40 dB au moins. L'appareil auditif doit améliorer l'audition d'au moins 5 dB.

Il y a cependant quelques exceptions à ces conditions. Elles dépendent du diagnostic établi sur base des résultats des tests auprès du spécialiste ORL. Une nouvelle évaluation par la mutuelle n'est possible qu'après 3 ans si vous avez moins de 18 et seulement après 5 ans si vous avez plus de 18 ans. Certaines caisses mutuelles permettent une assurance complémentaire qui garantit un remboursement plus important ou une intervention spécifique. Interrogez pour cela votre mutuelle.

- Un appareillage de soutien supplémentaire - par exemple des systèmes de streaming entre votre appareil auditif, votre téléphone, votre télévision ou votre PC - n'est pas remboursé par la mutuelle. Si vous êtes reconnu comme personne handicapée parLa Direction générale Personnes handicapées du Service public fédéral Sécurité sociale (www.handicap.fgov) ou par l'AViQ, Agence pour une Vie de Qualité en Wallonie (www.aviq.be/handicap, vous pouvez bénéficier d'interventions supplémentaires. Votre demande de reconnaissance doit être introduite avant votre 65ème anniversaire auprès de l'antenne provinciale de ces organismes.

- Si vous recherchez du travail, le Service PHARE apporte information, conseils et interventions financières aux personnes handicapées en Région bruxelloise (www.phare.irisnet.be) et l' l'AViQ, l'Agence pour une Vie de Qualité (www.aviq.be/handicap) fait de même en Wallonie.

3. Qu'en est-il de votre assurance ?

Le remboursement lors de la dégradation, la perte ou le vol d'un appareil auditif ne fait pas partie de la plupart des polices d'assurances familiales. Par contre, on peut souscrire, chez la plupart des courtiers, une police spécifique. Mais le plus simple est encore d'en souscrire une lors de l'achat de l'appareil au sein d'un centre auditif. Une telle assurance couvre le remboursement en cas de dégradation, de perte et de vol mais propose aussi des avantages en termes de service et d'entretien, des réductions sur les piles, les produits de nettoyage et des accessoires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires