3 préjugés contre les appareils auditifs qui ne tiennent pas la route

Vous n'entendez plus très bien mais les appareils auditifs ne sont pas pour vous? "Vous ne souhaitez pas envisager un appareil auditif parce qu'il est inesthétique " voilà un argument qui ne tient plus," affirme Ellen Parmentier, audiologue chez Audionova. Trop cher ou peu confortable? "Voilà encore une chose qui se passe tout autrement dans la réalité."

3 préjugés contre les appareils auditifs qui ne tiennent pas la route

Préjugé 1: 'Un appareil auditif est laid et vous fait paraître 20 ans de plus'

Ellen Parmentier, audiologue répond : "Vous avez sans doute encore en tête l'image d'un vieil oncle qui portait un appareil auditif massif, très visible, avec des câbles connectés à un boîtier et des piles dissimulées dans la poche de poitrine de sa chemise ... C'est ainsi qu'étaient les appareils d'il y a 20 ans. Entre-temps, les choses ont bien changé: la technologie a fortement évolué. Les appareils sont devenus minuscules, ils s'adaptent à vos oreilles et on peut les porter derrière l'oreille de manière quasi invisible. On peut les customiser complètement, pour les assortir à la couleur de ses lunettes, de sa peau ou de sa couleur de cheveux.

Partager

Les appareils sont devenus minuscules et on peut les personnaliser complètement.

Les câbles des piles sont devenus inutiles depuis longtemps: celles-ci sont devenues minuscules et ont une autonomie de plusieurs jours. Ce n'est que quand ils sont confrontés au port d'un appareil auditif que les gens commencent à regarder si les autres en portent. Autrement, cela n'attire pas leur attention. On n'a pas à craindre de paraître plus âgé... S'il est vrai que le déficit auditif est souvent lié à l'âge, on constate que des personnes plus jeunes peuvent en souffrir également. C'est bien parce que ces appareils sont devenus peu visibles que certaines personnes imaginent être les seules à en porter dans leur entourage. Alors que les pertes auditives font partie des maux les plus courants en Europe et y figurent au top 5 des maladies".

Préjugé 2: 'Un appareil auditif coûte cher mais ne vaut pas son prix'

Ellen Parmentier, audiologue répond : "Oui, c'est assez cher mais on en retire un grand bénéfice. Un tel appareil est minuscule et contient beaucoup de technologie de pointe. Votre appareil vous soutient toute la journée, s'adapte à toutes les circonstances et finit par faire partie de vous-même. N'oubliez pas que le prix d'achat comprend un test auditif, les adaptations, l'entretien, le service ... Tout est compris. Il vous coûte donc un peu d'argent mais il contribue à améliorer significativement votre qualité de vie.

Partager

Il vous coûte un peu d'argent mais il contribue à améliorer significativement votre qualité de vie.

Considérez-le comme un investissement pour vous-même. Comptez un budget de départ de 300 euros par oreille. Ce montant peut grimper jusqu'à 2.700 euros ou plus, selon le type d'appareil qui sera le plus adapté à vous. Plus l'appareil présente des fonctionnalités, plus il est cher. Une partie du prix est prise en charge par la mutuelle (voir aussi cet article). C'est clairement à vous de décider si ce prix en vaut la peine. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il est intéressant de le tester.

Préjugé 3: 'On n'entend pas aussi bien qu'avant, j'en ai fait l'expérience'

Ellen Parmentier, audiologue répond: "Vous n'entendrez plus jamais comme une personne de 20 ans, mais vous entendrez mieux que vous n'entendez maintenant. Un appareil auditif n'est pas une nouvelle oreille: sur ce plan, il est important d'avoir des attentes réalistes. Il est et reste une aide qui apporte plus de confort et rend la vie plus facile. Mais il ne remplace pas l'audition naturelle. Sachez aussi qu'une période d'adaptation et nécessaire, exactement comme c'est le cas avec des verres à double foyer. Au début, ce n'est pas évident parce que le cerveau doit s'adapter à cette transition. Avec un appareil auditif, c'est la même chose. Il y a une période d'adaptation qui peut durer quelques semaines. Ce n'est qu'après que l'on tirera tout le bénéfice de cette aide. Il faut s'habituer au son, s'habituer à avoir un corps étranger dans l'oreille ... Plus vous porterez votre appareil, plus vite vous vous y habituerez. Autre élément à ne pas sous-estimer : plus tôt on commence à le porter, mieux cela fonctionne.

Partager

Plus tôt on commence à le porter, mieux cela fonctionne.

Certaines personnes pensent qu'il vaut mieux retarder le plus possible le port d'un appareil pour continuer à entraîner son ouïe. C'est tout le contraire; lorsque les cellules ciliées et le nerf auditif ne sont plus stimulés, on constate une perte auditive accrue. En portant un appareil auditif, on continue à entraîner son nerf auditif et son cerveau pour continuer à entendre le mieux possible. "

En savoir plus sur:

Nos partenaires