Réserver son hôtel en ligne: attention aux pièges

08/05/17 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Dans le marché de la réservation des hôtels, les plateformes spécialisées en ligne prennent beaucoup de place. Peut-on cependant s'y fier ? Comment débusquer les arnaques, les fausses publicités ou encore vérifier les avis des clients ? Voici quelques conseils pour déceler le vrai du faux.

Réserver son hôtel en ligne: attention aux pièges

© Getty Images/iStockphoto

Attention aux avis extrêmes de clients, bons comme mauvais

Sur les plateformes de réservation hôtelières (Tripadvisor, Booking...), les clients ont la possibilité de laisser un avis sur les établissements. Si la plupart sont véridiques, certains professionnels n'hésitent pas à déposer eux-mêmes des avis élogieux à leur égard, sous un faux compte, ou à l'inverse, à déposer un avis négatif sur l'établissement concurrent. Au consommateur alors de tenter de les démasquer.

Un avis très négatif peu argumenté, alors que l'établissement est très bien noté depuis des années, peut mettre la puce à l'oreille. Et inversement: "Une vague d'avis positifs en très peu de temps peut être un signe", note Benjamin Douriez rédacteur en chef adjoint de 60 millions de consommateurs. "Il y a des pratiques contestables, mais les grandes plateformes de réservation en ligne ont tout intérêt à ce qu'il n'y ait pas de fraudes. En décembre 2015, le site Tripadvisor a épinglé le restaurant "La mère poulard", situé au Mont-Saint-Michel, le suspectant de faux avis". Un bandeau précisait alors aux consommateurs cette suspicion. Il a aujourd'hui disparu.

Autre signe à guetter: le profil du supposé client. Plus il est complet (nom, photo, ville...), plus il est un gage de confiance.

Enfin, si l'hôtel répond directement à un avis négatif en argumentant et en remettant dans le contexte les faits qui lui sont reprochés, il y a fort à parier que l'avis soit véridique.

Visitez plusieurs sites et plateformes

Ne vous fiez pas aux avis d'une seule plateforme de réservation. Comparez sur d'autres sites comment les hôtels sont évalués par les internautes. Vérifiez également si l'office du tourisme de la région ou les guides touristiques recensent l'hébergement qui vous intéresse. Un article de presse peut aussi avoir été rédigé, il apparaîtra si vous faites une recherche sur un moteur de recherche.

Eviter les "fausses bonnes affaires"

-30% sur une chambre et aujourd'hui seulement? "Quel que soit le secteur, il faut se méfier des promotions, c'est un principe de base", rappelle Benjamin Douriez. "Ce qui compte, c'est le prix que vous payez au final pas la différence entre le soit disant prix de départ et la promotion". Pour éviter les fausses bonnes affaires, comparez l'offre avec les prix pratiqués sur le site officiel de l'hôtel. S'ils sont équivalents, n'hésitez pas à contacter le professionnel, vous obtiendrez peut-être un sur classement ou un petit déjeuner en bonus. Un hôtelier préfère toujours vendre une nuitée en direct à un client plutôt que via un site de réservation qui prend une commission.

Prudence avec les incitations à l'achat immédiat

"Plus que 1 chambre", "6 autres personnes regardent cet hôtel". Ces mentions ont pour but de provoquer l'achat immédiat en pressant le consommateur. Prenez le temps de la réflexion. De plus, il est possible que la plateforme en ligne n'ait qu'une seule chambre attribuée par un hôtel mais cela ne signifie pas que cet établissement n'a plus aucune chambre disponible. Il est recommandé de contacter direct l'établissement qui vous intéresse.

Auteur: Stéphanie Letellier (nt-f.com)

Nos partenaires