Les hoaxes, ces canulars informatiques qui s'incrustent dans les mails

15/02/16 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Des infos mettant en garde contre des virus dangereux, des mails qui annoncent un grand malheur ou au contraire qui prédisent une fortune aussi soudaine qu'énorme : les hoaxes sont monnaie courante sur le net sans toujours être facilement identifiables.

Les hoaxes, ces canulars informatiques qui s'incrustent dans les mails

Le terme hoax est un mot anglais qui signifie canular. Dans le domaine informatique, il fait référence à de fausses informations qui circulent sur la toile, souvent depuis des années, et dont l'objectif est d'effrayer le destinataire ou de lui promettre monts et merveilles. Avant l'ère d'internet, ils existaient déjà sous forme de chaîne de solidarité à ne surtout pas briser !

Un effet pyramide

Ces chaînes en format papier étaient conçues pour faire participer les destinataires selon un mode d'expansion pyramidal. Un courrier était envoyé à plusieurs destinataires qui devaient à leur tour transmettre une copie de cette lettre à leurs contacts, familles et amis, chacun devant ajouter ses nom et adresse en fin de courrier. Il leur était aussi demandé de ne briser la chaîne sous aucun prétexte sous peine de voir surgir un grand malheur, de perdre un million d'anciens francs, de faire échouer une tentative de record, etc. Parfois, de l'argent était réclamé. Dans ce cas, le seul bénéficiaire était l'instigateur de la chaîne et les grands perdants tous ceux qui avaient répondu positivement à cette demande financière.

Les variantes du net

Malgré l'invention d'internet, ces chaînes de solidarité n'ont pas perdu de leur superbe ! Elles avancent aujourd'hui des promesses de grande fortune sans devoir travailler, à condition évidemment de faire circuler le message le plus largement possible. Ces hoaxes peuvent aussi prendre la forme d'appel à l'aide, au don d'organes, de sang, de moelle épinière, ... Jouant sur la fibre sensible des internautes, ces messages, même s'ils étaient fondés sur une histoire vraie au départ, continuent à tourner sur la toile, surfant également sur le succès des médias sociaux comme Facebook et Twitter.

Des caractéristiques récurrentes

Ces messages se différencient par certaines caractéristiques récurrentes. Ils annoncent tous être porteurs d'un message (hyper) important. Il peut s'agir de gains rapides d'argent, d'une aide à apporter de toute urgence à un enfant en fin de vie, de signatures à récolter pour permettre au voisin de ne pas être expulsé ou encore de mise en garde face à un danger imminent. Le texte qui est transmis se veut toujours dramatique ou écrit avec emphase. Des émotions telles que la cupidité, la peur, la colère ou la compassion sont toujours titillées.

Autre caractéristique : si vous recevez un hoax, il vous sera demandé de le relayer rapidement, la plupart du temps à un maximum de connaissances (parfois, vous devez juste le renvoyer à dix personnes). Il se répand tel un virus, mais à la différence de ce dernier, les intentions de l'expéditeur sont rarement mauvaises. En soi, le hoax ne peut causer aucun dommage à votre ordinateur. Il peut toutefois être à l'origine de problèmes par le simple fait d'être si souvent transmis. Il utilise en effet de la bande passante inutilement et risque de vous faire perdre de l'énergie et de l'argent ... bêtement !

Attention aux faux virus

A côté des hoaxes réclamant de l'argent, ceux qui mettent en garde contre un virus informatique se répandent comme une traînée de poudre dans les messageries. Les virus sont tellement craints par les propriétaires d'ordinateur que ceux-ci prêtent la plus grande attention à ce type de message. Mais ces hoaxes ne se fondent sur aucun virus existant. Ils annoncent en général la perte de toutes vos données stockées sur le disque dur, voire l'explosion imminente de votre ordinateur. Prêtez attention à ce genre de messages et supprimez-les dès réception. N'oubliez pas non plus de prévenir vos contacts au sujet de la circulation de ce mail.

Certains de ces hoaxes avancent qu'un fichier de votre ordinateur est infecté par un virus et doit être supprimé sans plus attendre. Ils semblent bienveillants, sauf qu'ils vous incitent à effacer des fichiers légitimes, utilisés par exemple par Windows.

Il est toutefois peu aisé de lister tous les virus qui circulent sur internet. Par conséquent, il n'est pas étonnant que certains se laissent piéger par des hoaxes au ton anxiogène qui ne poursuivent qu'un seul but : être diffusés le plus largement possible.

À la recherche du bonheur et à l'abri du malheur

Un autre type d'hoax est celui qui vous promet une bonne dose de bonheur si vous continuez la chaîne ou au contraire de crouler sous le malheur si vous l'interrompez. Si vous le recevez, il vous est demandé de le renvoyer à un maximum de personnes, et comme vous êtes superstitieux, vous vous exécutez. Ce qui est bien légitime puisque le texte joint au mail se fonde sur le vécu de personnes qui sont tombées malades, voire pire, parce qu'elles n'avaient pas pris la peine de faire suivre le message. Ou au contraire, il relate le cas de quidams qui ont trouvé l'amour, bénéficié d'une promotion avantageuse au boulot, fait construire la maison de leurs rêves ou sont devenus extrêmement riches grâce à ce hoax qu'ils ont transmis au plus grand nombre. On se dit 'on ne sait jamais' et on renvoie le mail à un maximum de personnes avec pour conséquence un hoax qui se balade sur la toile en inondant les messageries d'inconnus qui n'ont rien demandé.

Les bonnes intentions

D'autres hoaxes sont diffusés avec les meilleures intentions du monde, mais au final, ils ont perdu cet objectif honorable. Un des plus populaires est celui qui a trait à la disparition d'un enfant. Le problème est que l'enfant disparu a depuis longtemps été retrouvé ou que l'histoire a connu un dénouement tragique. Le mail continue pourtant à circuler pendant des années, parfois même alors que l'enfant cité n'existe pas ! Il existe aussi des hoaxes destinés à recueillir un maximum de signatures en faveur d'une cause idéologique, même si celle-ci n'existe pas vraiment. Le risque : même quand il s'agit d'une bonne cause, de plus en plus de destinataires refusent de signer, ne voulant pas perdre leur temps pour ce qu'ils jugent être un nouvel hoax en circulation.

Un autre type de canular consiste à miser sur le scandale et la colère qui en découle. Un exemple : les chatons bonsaïs. Selon le site bonsaikitten.com, des chatons étaient élevés dans des bouteilles dans un but décoratif, à la manière des bonsaïs. Le site, lancé en 2000 et aujourd'hui fermé, se présentait comme un guide pratique pour créer son propre chaton bonsaï. Malgré la fermeture du site et les photos truquées de chatons enfermés dans des bouteilles, le mail continue à circuler. Nombreux sont les internautes qui se sont laissés berner et ont crié au scandale.

Briser la chaîne

Il est tout à fait possible d'arrêter la mise en circulation d'un hoax. La première étape est évidemment de le reconnaître : danger, urgence, large diffusion sont les mots-clés à retenir pour pouvoir les identifier. Si le mail contient de nombreux noms et adresses, il n'y a plus aucun doute, il s'agit bien d'un hoax. Ces adresses sont parfois récupérées par des spammers pour envoyer des publicités indésirables. En prêtant attention à ces détails, vous pouvez interrompre la chaîne en ne transférant plus le mail à d'autres destinataires. Il existe également des sites qui permettent de s'informer sur la nature des hoaxes. En recherchant dans Google le titre du mail douteux ou quelques éléments du texte, vous obtiendrez rapidement des renseignements. Presque tous les hoaxes sont désormais connus sur le net.

Nos partenaires