Indispensables firewalls !

24/02/16 à 17:05 - Mise à jour à 17:07

Lorsque votre ordinateur est souvent connecté à internet, il devient une cible facile pour les pirates informatiques. Sa sécurité peut alors être assurée par un firewall que vous devez mettre à jour.

Indispensables firewalls !

Un pare-feu est nécessaire pour contrer l'intrusion de pirates informatiques dans votre ordinateur. © iStock

Les pirates informatiques passent énormément de temps à l'affût de failles informatiques pour pouvoir pénétrer les ordinateurs afin de notamment collecter un maximum de données personnelles: nom d'utilisateur, mot de passe et autres identifiants utiles et nécessaires pour se loguer sur des sites financiers comme les banques.

Les Botnets

Mais il n'y a pas que ces données qui attirent les cybercriminels. L'ordinateur en soi est également source d'intérêt: en utilisant le logiciel adéquat, la machine peut alors être utilisée pour s'adonner à de nombreuses activités illégales. Les pirates sont capables de contrôler tout un réseau d'ordinateurs - également connus sous le terme botnet - pour diffuser des virus. Le botnet est par exemple utilisé secrètement pour pirater les systèmes informatiques d'entreprises.

Un contrôle permanent

Pour empêcher de telles intrusions dans votre ordinateur, le firewall (pare-feu) est un dispositif de protection plus qu'utile. Il s'agit d'un logiciel fonctionnant en arrière-plan et qui contrôle continuellement si des programmes extérieurs essaient d'entrer en contact sans autorisation avec votre PC. Il surveille également si un logiciel de votre ordinateur essaie de se rendre sur internet de manière indésirable. Il peut dans ce cas s'agir de spyware (logiciel espion). C'est un logiciel malveillant qui s'installe à votre insu dans l'ordinateur pour collecter et transférer des informations aux criminels informatiques.

Les firewalls dans Windows

Si vous utilisez le système d'exploitation Windows, un firewall est déjà installé et activé par défaut. C'est une bonne protection contre les visiteurs indésirables.

Ces pare-feux n'ont guère évolué au fil des mises à jour des différentes versions de Windows, au contraire du chemin pour y accéder. Dans les versions précédant Windows 8, il faut cliquer sur 'Start' et encoder ensuite 'Windows Firewall' dans la zone de recherche. Dans Windows 8, il faut maintenir sa souris dans le coin supérieur droit de l'écran et cliquer sur le champ 'Rechercher'. Tapez 'Windows Firewall' et sélectionnez 'Paramètres'. Dans Windows 10, cliquez sur la loupe à gauche dans la barre des tâches et inscrivez 'Windows ­Firewall'. Quelle que soit la version de Windows, il faut cliquer ensuite sur 'Windows Firewall'. Si celui-ci est configuré, il apparaît en vert. Si un programme antivirus gère le pare-feu, il apparaît également dans cette fenêtre. Il n'est donc plus nécessaire d'installer Windows Firewall.

Il est déconseillé de vouloir désactiver le Firewall de Windows, mais il peut arriver que ce soit nécessaire, par exemple si vous souhaitez installer un autre pare-feu ou si vous rencontrez un problème avec un programme qui ne peut se connecter avec internet. Pour vérifier s'il s'agit d'un pare-feu ou d'autre chose, vous pouvez le désactiver brièvement.

Lorsque vous installez un nouveau programme qui utilise internet sur votre ordinateur, par exemple pour faire une recherche automatique de mises à jour, une exception à ce programme doit être intégrée dans le pare-feu. Les logiciels les plus connus sont souvent ajoutés automatiquement à la liste des programmes sécurisés, mais il faut parfois accorder cette autorisation lors de l'installation du programme.

Si vous remarquez qu'après l'installation d'un programme, ce dernier n'arrive pas sur internet - un message d'erreur apparaît souvent dans ce cas - vous devez ajouter vous-même un accès libre au firewall. Dans l'écran de configuration, cliquez sur 'Donner accès à une app via Windows Firewall' et ensuite sur 'Modifier les paramètres. Recherchez ensuite le programme auquel vous souhaitez donner l'accès. Cliquez sur Ouvrir, Ajouter et OK.

Astuces

  1. Bien que le Firewall de Windows fonctionne correctement, vous pouvez opter pour un autre pare-feu, par exemple si celui-ci fait partie d'un paquet antivirus.
  2. Vous pouvez également utiliser des pare-feux gratuits comme ceux de ZoneAlarm ou de ­Comodo.
  3. Si vous travaillez sur Mac, la marque à la pomme utilise un firewall très performant déjà intégré dans son système d'exploitation.
  4. Il est conseillé de n'utiliser qu'un seul pare-feu à la fois. Au moment de l'installation d'un nouveau firewall, l'ancien se désactive souvent automatiquement pour éviter tout problème d'utilisation.
  5. Il est assez difficile d'installer un pare-feu sur une tablette. Ce n'est d'ailleurs pas nécessaire pour les applications téléchargées de boutiques officielles.

Nos partenaires