Comment dois-je protéger mes photos publiées en ligne?

24/12/14 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Vous venez de vous lancer sur Facebook, Twitter ou iCloud . Mais avez-vous vérifié les options de confidentialité qui vous garantissent une certaine protection des photos que vous avez publiées sur internet ? Quelques conseils valent mieux qu'une grande déconvenue.

Comment dois-je protéger mes photos publiées en ligne?

Sur les réseaux sociaux, vérifiez vos paramètres de confidentialité

Sur Facebook:
Vous avez l'habitude de partager des photos de vous ou de vos petits-enfants sur votre compte Facebook? Pour qu'elles ne soient pas accessibles à tout le monde, vérifiez vos paramètres de confidentialité dans l'onglet "Paramètres du journal", puis "Confidentialité" et "Qui peut voir mon contenu?". Vous pouvez alors choisir qui verra vos futures publications.
Quatre niveaux de confidentialité sont possibles:
- "Public" (représenté par un globe terrestre, tout le monde y a accès sans filtre);
- "Vos amis" (représenté par deux personnages, seuls vos amis Facebook les verront);
- "Moi seulement" (représenté par un cadenas);
- "Personnalisé" (représenté par une petite roue dentée, vous pouvez cibler précisément quels amis verront vos photos).
Choisissez le niveau de confidentialité "Vos amis". Par défaut, ce choix sera appliqué pour toutes vos publications, mais mieux vaut vérifier à chaque fois l'icône qui s'affiche, notamment si vous partagez une photo via votre smartphone.
Pensez également à vérifier la confidentialité des photos que vos amis peuvent publier de vous en vous identifiant. Pour cela, allez dans "Paramètres du journal" puis dans "Journal et identification" et "Qui peut ajouter des contenus sur mon journal?". Vous pouvez choisir d'être le seul à pouvoir le faire ou donner la main à vos amis Facebook.
Pour aider les internautes à mieux maîtriser leurs paramètres de confidentialité, Facebook a lancé, en septembre dernier, un outil simplifié baptisé "vérification de la confidentialité", incarné par un dinosaure bleu. Vous le trouverez en cliquant sur le cadenas en haut à droite de votre profil. En 3 étapes rapides, vous vérifiez que vous partagez bien vos contenus, notamment les photos, avec les personnes de votre choix.

Sur Twitter:
La règle du jeu est plus simple que sur Facebook. Soit votre compte est privé et seuls les utilisateurs que vous avez autorisés à vous suivre voient vos photos, soit votre compte est public et tout le monde est susceptible de les voir... et de les partager en les retweetant. A éviter, donc, pour les photos personnelles.

Sur Google+:
Le réseau social fonctionne sur le principe de "Cercles" pour limiter les problèmes de confidentialité. Lors de votre inscription, vous classez vos contacts en "Amis", "Famille", "Connaissances "... et publiez vos contenus en sélectionnant votre cible. A vous de veiller à opter pour les bons destinataires quand vous diffusez une photo.

Désactivez la synchronisation automatique

Sur un Iphone:
Peut-être synchronisez-vous votre smartphone sur un compte cloud. Ce serveur virtuel vous permet de stocker vos contenus (contacts, emails, photos...) et de les partager automatiquement sur tous vos supports: ordinateur, Iphone, Ipad. L'inconvénien est que vos données ne se trouvent dès lors plus sur votre appareil et sont potentiellement accessibles en cas de piratage. Pour désinstaller cette fonctionnalité, allez dans "Réglages", "Icloud" puis "Photos" et désactivez "Mon flux de photos" et "Partage de photos". Vos photos ne circuleront plus entre vos appareils.

Sur Icloud, veillez à choisir un mot de passe efficace. Evitez les dates d'anniversaires ou les suites de chiffres évidentes (123456 était le mot de passe le plus utilisé dans le monde en 2013...). Il doit être long, original, avec des caractères variés. Si vous avez peur de l'oublier, notez-le dans un carnet. "C'est important d'avoir un mot de passe différent pour tous vos comptes exigeant une forte confidentialité, en cas de piratage, cela limite la casse", conseille Yasmina Salmandjee-Lecomte (auteur de "L'Internet, y'a pas plus simple" éd. First)

Sur Androïd:
Vos photos prises avec votre smartphone sont automatiquement envoyées vers votre compte Google+? Pour y remédier, allez dans l'application "Paramètres Google", sélectionnez "Google+" puis "Sauvegarde automatique". Il vous suffit de la désactiver en positionnant l'interrupteur sur "Non". Vos photos ne seront plus envoyées sans votre accord vers votre compte Google+.
Sur un ordinateur:
Sur votre ordinateur, faites attention à ce que vos photos ne soient pas automatiquement envoyées vers votre Dropbox. Pour désactiver cette sauvegarde automatique, cliquez sur l'icône Dropbox qui s'affiche dans la barre d'outils (en bas à droite sur PC, en haut sur Mac), puis sur l'icône en forme de roue dentée et allez dans "Importation". Vous n'avez plus qu'à décocher "Activer chargement appareil photo". Selon votre installation informatique, cette procédure peut varier. Retrouvez toutes les informations sur www.dropbox.com
Sur Mac, si vous utilisez Icloud et que vous téléchargez des photos de votre appareil photo vers le logiciel Iphoto, assurez-vous qu'elles ne soient pas automatiquement chargées sur Icloud. Pour cela, allez dans "Iphoto","Préférences", "Icloud" et désactivez "Mon flux de photos".


Nos partenaires